Sujet d’une très belle cover story de Billboard, Kid Cudi est revenu en détail sur son combat contre la dépression.

“J’ai tellement de joie en moi que je n’ai plus l’impression de me battre.” C’est par ces paroles, qui devraient ravir tous ses fans, que Cudder annonce être enfin débarassé de ses démons et du mal-être qui le rongeait depuis trop d’années. Interrogé par Billboard sur sa collaboration avec Kanye West, son héritage musical, Kid Cudi n’a pas pu échapper aux questions sur sa santé mentale et sa dépression, qui l’avait amené à entrer en clinique de désintoxication en 2016 après avoir dévoilé ses maux sur Facebook. Désormais guéri, le natif de Cleveland s’est livré avec honnêteté sur ses troubles passés : “J’ai mis ce message sur Facebook, et je me suis en allé. Quelques heures plus tard, j’ai vu que c’était partout aux infos. Ca m’a fait vraiment peur. Je n’ai lu aucun article au début. Je ne savais pas comment les gens répondaient à ça (…) J’ai regardé quelques jours plus tard que j’ai vu qu’il n’y avait que de l’amour et du soutien, ça m’a vraiment touché. J’étais vraiment au fond du trou et à cette époque j’avais l’impression de laisser tomber les gens. Ca a été très dur pour moi d’écrire cette lettre, mais je devais être honnête avec les jeunes. Il le fallait. Je ne pouvais pas vivre dans le mensonge. Je ne pouvais pas faire genre d’être heureux.” 

Selon lui, ces terribles moments de vie faisaient partie de sa destinée : “J’ai été choisi pour endurer ça. Et je devrais expliquer ces moments à ma fille un jour (…) Elle ne va pas me juger ou quoi que ce soit. Elle est bien dans sa tête. C’est une petite fille heureuse et je veux qu’elle sache tout de son père.” Kid Cudi évoque ensuite le contexte d’écriture et d’enregistrement de “Reborn”, l’un des piliers de Kids See Ghosts et véritable manifeste de rédemption : “Je ne pense pas que les gens avaient entendu ça de ma part. Ca n’avait pas été dit que j’allais bien. Sur Passion, Pain, je n’ai jamais dit que ça allait, parce que ce n’était pas encore le cas. Je me demandais comment je pouvais l’annoncer au monde. C’était génial que Kanye veuille utiliser ce morceau car il fonctionnait parfaitement pour nos deux cas. On a chacun vécu une renaissance après ce qu’on a traversé. Je ne pouvais pas faire un titre comme ‘Reborn’ jusqu’ici parce que je n’avais pas encore vécu de renaissance.” 

En pleine pente ascendante, Kid Cudi explique ensuite qu’il a retrouvé l’envie de créer et de partager sa musique avec le monde : “Je compose beaucoup, avec plus d’amour dans mon coeur pour ce que je fais et pour moi. Je vis une vie saine, je garde ma famille près de moi et je reste en mission, qui consiste à faire de la musique qui a du sens. Je me concentre à nouveau sur mon art, en y allant à fond et en voulant écrire quelque chose avec une vision positive, parce que j’ai écrit sur les ténèbres pendant longtemps (…) Je n’ai jamais eu l’opportunité d’écrire après ma désintox’, montrer au monde où j’en suis actuellement. C’est ce qu’était Kids See Ghosts : Un message pour montrer où j’en suis en ce moment.” Cudder conclue sur une note infiniment positive, ultime symbole du début de sa nouvelle vie : “Je ne suis jamais senti aussi bien dans toute ma vie. Je suis simplement heureux et il n’y a rien qui puisse vraiment expliquer cela. Juste avoir 34 ans, continuer à faire ce que j’aime. Faire attention à mes responsabilités, ma fille va bien et ma famille va bien. Créer me rend de nouveau heureux.” Plus que jamais déterminé à aller de l’avant, Scott Mescudi semble définitivement prêt à embrasser sa renaissance.

L’intégralité de la cover story de Billboard sur Kid Cudi est à retrouver en anglais à cette adresse. Dans le reste de l’actualité, SCH fait son grand retour avec le banger “Mort de rire.”

Pin It on Pinterest