Les fans le savent, le vendredi est généralement une journée mouvementée en terme de sorties. Découvrez les projets qui sortent aujourd’hui à ne pas rater.

Wiz Khalifa, Rolling Papers 2

Officiellement terminé depuis le mois d’octobre, il n’y a maintenant plus qu’à espérer que ce projet soit à la hauteur de Rolling Papers, véritable usine à tubes, sorti en 2009. Il est dans tous les cas un album qui devrait trouver de l’écho cet été, aussi bien grâce au dévouement des fans de Wiz que par sa capacité à faire des morceaux qui parlent désormais au grand public. À noter que le rappeur de Pittsburgh a fait le choix d’un album très dense, puisque l’on retrouve pas moins de 25 titres, avec notamment la présence de Swae Lee, Snoop Dogg, Gucci Mane, Lil Skies ou encore le regretté Jimmy Wopo.

Quentin Miller, Q.M.

Depuis sa malencontreuse implication dans le clash entre Drake et Meek Mill à l’été 2015, Quentin Miller est un nom bien connu des fans de rap. Pourtant, ce n’est malheureusement pour lui pas assez pour sa propre musique. Aujourd’hui, Quentin Miller sort son premier projet de l’année, qui fait suite à une année 2017 bien productive puisqu’il a avait dévoilé 3 projets. Avec Q.M., il sera une fois de plus question pour Quentin Miller de faire parler de lui pour les meilleures raisons : ses talents d’auteur et d’interprète.

Guizmo, Renard

S’il a bien changé sur certains points depuis ses débuts pleins de promesses aux Rap Contenders, Guizmo est resté ce rappeur talentueux sur le fond et la forme, comme l’a notamment montré son précédent album Amicalement Vôtre, dévoilé à la fin de l’année 2017. Le rappeur du 92 sort ici 17 nouveaux titres dont des collaborations assez variées puisqu’allant de Seth Gueko à Big Flo et Oli.

Bonus : Django, Tue-Moi, Mon Amour, S’il Te Plait

Toujours dans une volonté d’expérimentation dans son style, Django dévoile un EP aux influences rock et grunge palpables. Dans la lignée de ce qu’a un temps proposé Lil Peep outre-Atlantique, l’artiste parisien chante sa mélancolie et sa peine sur des productions entre rap et rock. À voir désormais comment ce virage artistique sera reçu par son public, mais cette transition semble pleinement assumée, aussi bien dans les sonorités que l’identité visuelle.

Pin It on Pinterest