Invité par adidas Originals, Views a pu se rendre à Londres pour un événement sur mesure afin de célébrer la nouvelle silhouette P.O.D de la marque allemande.

Le mot d’ordre de cette virée britannique ? La surprise. Pour cet événement organisé par la filière monde d’adidas Originals, personne ne savait ce que la marque aux trois bandes allait nous réserver. Le déroulé de l’event, les étapes et les autres activités du lancement de la silhouette P.O.D demeuraient toujours un mystère lorsque que nous arrivions dans une gare Saint-Pancras baignée de soleil. Cette plongée dans l’inconnu débutait alors par une installation dans un hôtel très chic du quartier branché de Shoreditch, en plein coeur de l’est londonien et réputé comme le centre névralgique de la culture hipster et du street-art britannique.

Entourés de journalistes et d’influenceurs venus du monde entier, ainsi que de nombreux responsables de shops, nous nous apprêtons à entamer les premières activités. Après une brève conférence de presse animée par trois des principaux responsables du design et de la communication autour de cette nouvelle silhouette, nous nous dirigeons vers l’univers du P.O.D System, avec l’intime sensation que cette paire nous réserverait pas mal de surprises. adidas Originals travaille sur le concept de cette silhouette inédite depuis 2016 et est l’aboutissement d’un long processus créatif. Les designers de la griffe allemande insistent sur le fait que tout est lié à la création, ainsi qu’aux modes opératoires utilisés pour mener à bien un projet aussi ambitieux.

Nous sommes ensuite conduits dans un immense hangar, au sein de la Old Truman Brewery, qui fut jadis la plus grande brasserie à bière de Londres. En pénétrant dans ce lieu atypique, qui baigne dans une ambiance singulière, nous sommes à la fois surpris et intrigués par l’installation créée par adidas Originals. Devant nous se tiennent des centaines de machines à couture, des outils de personnalisation et de longues tables pour designer des paires de sneakers. Le ton des workshops qui nous attendent est donné : donner la parole à tous les créateurs, qu’adidas Originals surnomme affectueusement “makers”.

Notre groupe d’une centaine de personnes venues des quatre coins du globe, de l’Asie à l’Europe, se réunissent alors dans le but commun de créer et personnaliser une paire d’adidas Originals de A à Z. Nous nous attelons alors à la tâche. Du choix des couleurs aux choix des matériaux, chacun peut laisser libre cours à son imagination. Bien aidés par un designer attribué à chaque participant, tous les invités mettent la main à la pâte pour créer un modèle sur mesure, des plus classiques aux plus orignaux. La seule contrainte ? Nous disposions de deux heures pour façonner cette paire unique.

Notre groupe évolue dans une ambiance très détendue, dans un environnement branché et agréable, renforcé par la présence d’un coin bar et de célèbres foodtrucks londoniens. Néanmoins, un léger sentiment de compétition se fait ressentir au sein de la Old Truman Brewery. Qui parviendra à créer le modèle le plus original ? Le plus inventif ? Qui se démarquera ? Et alors que nous étions affairés à la confection soigneuse de notre paire, un invité surprise fait son apparition. Pharrell Williams fait en effet son entrée dans la pièce, afin de regarder et analyser le processus créatif des participants du workshop. Souriant et visiblement curieux d’observer nos travaux, le chanteur profite de l’occasion pour dévoiler une nouvelle paire NMD Human Race. Les deux heures ayant filé à toute vitesse, cet atelier ludique et créatif prend alors fin. Chaque participant repart alors avec sa paire, sans oublier de la relayer sur les réseaux sociaux.

Un petit passage par l’hôtel plus tard et nous nous retrouvons à la soirée P.O.D, la conclusion de ce voyage londonien. Une fête organisée dans une enceinte qui fait immédiatement penser aux grands lofts de Brooklyn, avec des briques aux murs, de hauts plafonds et sa colonie de hipsters au rendez-vous. Les DJ sets s’enchaînent presque aussi vite que les verres, un phénomène favorisé par la présence d’un open-bar ayant connu un beau succès. Après plusieurs heures d’attente et de multiples dégustations de cocktails, de nouveaux specials guests viennent embraser l’assistance. Le trio d’Atlanta Migos débarque en effet sur scène afin d’interpréter ses plus grands hits. Quavo, Offset et Takeoff seront ensuite rejoints par Pharrell Williams, qui finit d’embraser le public présent.

La présence de Pharrell change considérablement l’atmosphère de ce live surprise, tant le public londonien semble en adoration devant la prestation du chanteur de N.E.R.D. Après un concert d’une grosse demi-heure, la soirée se dirige vers sa fin aux alentours d’une heure du matin. Les plus téméraires décident de poursuivre la soirée dans les rues de Londres, tandis que nous rentrons sagement à l’hôtel après une journée chargée en émotion et en enseignement.

Avec son P.O.D SYSTEM, adidas Originals a encore une fois démontré sa force de frappe en matière de créativité, ainsi que sa capacité à créer l’événement par rapport à son actualité brûlante. Une réussite totale.

Pin It on Pinterest