Il fallait avoir le coeur bien accroché en se baladant sur Twitter dans les minutes ayant suivi le décès du jeune rappeur.

En quelques minutes, un lundi soir de juin somme toute normal a basculé dans l’horreur pour de nombreux fans de hip-hop et de musique en général. Quelque peu après 23 heures, le média américain TMZ lâche une bombe en annonçant que XXXTENTACION aurait été abattu dans une fusillade en Floride. Réputé pour son côté trash et sans filtre, TMZ dévoile dans la foulée une vidéo amateur montrant le corps inanimé du jeune rappeur, au volant de sa voiture, quelques instants après avoir été la cible des coups de feu de ses assaillants. Dérangeante pour certains, carrément choquantes pour d’autres, cette vidéo aura en tout cas fait le tour des réseaux sociaux dans les minutes ayant suivi la fusillade.

Cette instantanéité a beau n’avoir rien de nouveau, elle n’en demeure pas moins dramatique et indécente. Tout d’abord, il est difficile de concevoir comment les témoins de cette scène ont le réflexe de filmer XXXTENTACION inconscient et le corps perforé par les balles, plutôt que de mettre en oeuvre tous les moyens pour aider le jeune homme qui se trouve à ce moment là entre la vie et la mort. Cette triste tendance n’a néanmoins rien de nouveau, en témoigne les innombrables vidéos tournées par des personnes se trouvant au beau milieu de fusillades ou d’attentats. L’image choc avant la vie, voilà une drôle de conception des priorités.

S’en suivront alors de longues minutes d’attentes et de spéculations, une rumeur balayant l’autre à vitesse grand V, comme il est coutume lors d’un événement de la sorte. Tout le monde y va de son info, de son affirmation et déjà, les premières blagues et messages de joie commencent à apparaître sur Twitter. TMZ explique alors que XXXTENTACION a été transporté à l’hôpital le plus proche, dans un statut de “Level 1 Trauma Alert”, comateux et avec des chances de survie estimées inférieures à 20%. A 23h49, le shérif du conté de Broward annonce le décès de l’homme admis plus tôt à l’hôpital quelques instants plus tôt. Le drame est désormais avéré : XXXTENTACION n’est plus. A seulement 20 ans, l’un des talents les plus prometteurs du rap américain a été sauvagement abattu au cours d’un potentiel vol qui a mal tourné. Les vautours du buzz pouvaient alors commencer à s’en donner de coeur joie.

Attention, ces messages sont toutefois représentatifs d’une minorité, parmi les millions de soutiens et d’hommages apportés par les fans du rappeur floridien dans les minutes ayant suivi l’annonce de son décès. Ils sont néanmoins symptomatiques du manque de discernement et de respect d’une partie des internautes, qui ne voient dans les réseaux sociaux qu’une vaste scène de comédie pour obtenir le plus de retweets et de likes. Il est évident que ces blagues, bien que de mauvais goûts, rentrent dans le cadre de la liberté d’expression. De nombreux fans de X sont toutefois en droit de regretter le manque de décence et de respect de leurs auteurs. Que l’on apprécie ou non XXXTENTACION, sa musique et son personnage, le fait de voir un jeune homme de 20 ans tombé sous les balles est, et restera, un événement tragique.

Ce problème est malheureusement loin d’être récent et il semble de plus en plus s’éloigner d’une résolution. La violence, le harcèlement et le voyeurisme étant plus que jamais répandus sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ne mesurent que trop rarement la portée de leurs mots et de leurs quêtes de popularité digitale. X est mort ? Voilà l’occasion de « percer » avec une bonne blague. Passé les tentatives désespérées de surfer par l’humour sur le décès de l’artiste, le temps était désormais venu pour beaucoup de comptes de se moquer des message attristés de personnes expliquant que la musique de XXXTENTACION les avait aidé à traversé des moments difficiles. Pire, certains vont même jusqu’à se réjouir de la mort du rappeur.

Déprimants au possible, ces nombreux messages de haine symbolisent parfaitement la personnalité ultra-clivante de XXXTENTACION. Adulé par ses fans, accusé de tous les maux par ses détracteurs, le rappeur de Miami n’aura jamais laissé personne indifférent. De son vivant, comme dans la mort. Quoi qu’il en soit, il est impossible pour n’importe qui de censé de cautionner les blagues, insultes, moqueries et autres “il a mérité lol” qui sont déversés depuis hier soir sur les réseaux sociaux car un homme a perdu la vie de façon tragique. Il s’agirait de ne pas l’oublier.

Pin It on Pinterest