Qu’il s’agisse des collections de maisons prestigieuses ou des outfits des influenceurs les plus en vogue, le vintage a opéré un retour fracassant sur le devant de la scène.

La mode urbaine est pleinement touchée par ce come-back : des tracksuits de Nike et adidas aux crewnecks de Champion en passant les chunky sneakers de Nike, New Balance ou Fila, les pièces dites “vintage”, ou s’en inspirant grandement, assoient de plus en plus leur importance au sein des vestiaires les plus branchés. Le streetwear est réputé pour être modulable à l’infini, aussi bien par les coupes que les matériaux ou encore les coloris. Il facilite ainsi l’intégration de pièces retro dans des outfits modernes, réunissant ainsi style classique et modernisme sans difficulté. Et les dernières années le prouvent tant des marques telles que Fila, Reebok, Champion, Ralph Lauren, Ellesse ou encore Kappa, toutes véritables fers de lance du vintage aujourd’hui si populaire, profitent de ce retour pour être sur tous les fronts. Aussi bien pour leurs produits qu’avec collaborations en compagnie d’enseignes prestigieuses, ces marques connaissent depuis plusieurs mois un véritable second souffle. Champion x Supreme, Champion x Off-White, Kappa x Gosha, le sportswear retro s’associe à la hype, pour un cocktail qui attire en masse trendsetters et aficionados du streetwear.

Si le vintage effectue ce retour, c’est avant tout une question de cycle et de timing dans la mode actuelle. De nombreuses marques cherchent à tout prix l’innovation, aussi bien avec des coupes techniques que des matériaux innovants, à l’image par exemple de Stone Island, Nike ACG, Acronym, A-COLD-WALL* et plus généralement du techwear dans sa globalité. À l’opposé de ce phénomène, un public de plus en plus nombreux cherche à opérer un retour aux sources vestimentaire avec des pièces beaucoup moins clivantes, où branding et coloris chaleureux sont souvent au rendez-vous. Conscient de ce désir renaissant, de nombreuses marques proposent désormais des pièces qui puisent leur design dans des créations d’antan ou proposent un restock de pièces d’époque, à l’image d’adidas, n’hésitant pas à ressortir des tracksuits totalement old-school.

Dans le même temps, l’avènement d’Instagram a aussi été un facteur prépondérant du regain de popularité du vintage. Grâce à ces plateformes et à de nombreux comptes en tout genres, des shops réels et dédiés ont vu leur développement s’accroitre, comme Léonard Vintage, vintage store leader sur la région lyonnaise, dont l’ouverture d’une seconde boutique est envisagée.

Ses pièces souvent introuvables sur le marché du retail ont évidemment décuplé la volonté de nombreux clients de mettre la main sur ces items. Ajouté à cela, les enfants des années 1990 sont aujourd’hui les adultes pleinement consommateurs et en partie décideurs des tendances de la mode urbaine. Dès lors, sous forme de madeleine de Proust, ces actuels consommateurs et trendsetters embrassent pleinement une tendance qui était commune et grand public dans leur enfance, et qui de ce fait, peut les inspirer aujourd’hui à bien des niveaux.

Enfin, difficile de négliger le double aspect financier et d’accessibilité du vintage. En effet, on parle ici de pièces à des prix beaucoup plus accessibles, permettant à des adeptes au budget plus serré de ne pas se priver de porter des items sortant du cadre banal du retail grand public et des magasins de prêt-à-porter souvent très génériques dans leurs produits. Et ce, au contraire de nombreuses friperies regorgeant de bonnes affaires à moindre coût. De plus, les pièces vintage en question sont, pour la plupart du temps, plus simple à porter et moins clivantes que des pièces issues de tendances plus modernes, rendant leur compatibilité dans un outfit bien plus complexe. Un tracksuit d’adidas ou un polo Ralph Lauren peut être aisément porté, qu’importe le style ou le physique, avec un rendu à chaque fois plaisant pour les adeptes du genre.

La question est désormais de savoir jusqu’où cette tendance perdurera, mais une chose est sûre, elle semble encore solidement installée en cette année 2018. Dès lors, adepte ou pas, difficile de passer à côté du vintage dans la mode de notre époque.


Cet article a été réalisé en partenariat avec Leonard Vintage et notre équipe commerciale, indépendamment de la rédaction habituelle de Views.

Pin It on Pinterest