La nouvelle réglementation de Spotify ne fait pas l’unanimité en interne et devrait prochainement être assouplie.

Il y a quelques semaines, la plateforme de streaming suédoise avait instauré de nouvelles règlementations quant aux contenus créés par des artistes sur qui pèsent des accusations criminelles, qui ne devaient plus être mis en avant via des inclusions en playlist. Bloomberg nous apprend néanmoins que cette décision est loin de faire l’unanimité au sein de la plateforme, qui a par ailleurs reçu des plaintes de nombreux labels, managers et artistes qui menaçaient de se retirer de la plateforme suite à l’établissement de cette nouvelle réglementation.

Le média financier révèle par exemple qu’un porte-parole de Kendrick Lamar a fait part des états d’âme de son client face à ces règles, en sous-entendant que K. Dot pourrait quitter Spotify si elles restaient en vigueur. Devant un tel soulèvement populaire, la direction de Spotify serait actuellement en pleine réflexion pour parvenir à trouver un terrain d’entente avec les maisons de disque des artistes concernés et les associations de défense des droits civiques ayant demandé cette nouvelle réglementation. Conscient d’avoir été probablement trop radical, Spotify pourrait donc bientôt réhabiliter XXXTENTACION et d’autres artistes dans ses playlists.

Dans le reste de l’actualité, découvrez le symbole fort qui se cache derrière la cover de Daytona de Pusha T.

Pin It on Pinterest