Le canadien a en effet collaboré avec le chanteur de reggaeton Bad Bunny.

Drizzy à l’assaut du très lucratif marché latino-américain ? C’est en tout cas qu’a affirmé DJ Nelson, l’une des plus grandes stars du reggaeton. Interviewé lors du Red Bull Music Festival à New York, le producteur a révélé que le chanteur portoricain Bad Bunny avait enregistré un morceau avec Drake. Et selon DJ Nelson, le natif de Toronto s’exprimerait en espagnol sur ce titre, une première depuis 2014 et sa collaboration avec Romeo Santos sur “Odio.”

Même si aucune date de sortie, ni de titre, n’a encore été dévoilée, il ne fait aucun doute que la collaboration entre Bad Bunny et Drake devrait être disponible avant l’été. Le talent de Drake pour façonner des tubes imparables couplé aux sonorités ensoleillées et entraînantes du reggaeton pourrait bien créer l’un des tubes de l’été 2018. Ce titre sera également l’occasion pour Drizzy de renforcer sa popularité auprès du public latino-américain, qui représente des centaines de millions d’auditeurs passionnés de l’autre côté de l’Atlantique.

Petit clin d’oeil du destin, l’épisode de la saison 2 d’Atlanta consacré à Drake se concluait par la phrase : “Drake est mexicain”, avant d’embrayer sur une reprise de “Hotline Bling” en espagnol pour accompagner le générique de fin. Un message qui a visiblement plu à Champagne Papi.

Dans le reste de l’actualité, découvrez les 3 albums qu’il ne faut pas rater cette semaine.

Pin It on Pinterest