Le duo le plus fascinant de la scène hexagonale semble préparer un retour plus que jamais espéré par des millions de fans.

La présence de PNL du côté de la croisette cannoise ce week-end n’aura pas manqué de faire réagir les aficionados du tandem de Corbeil-Essonnes. N.O.S et Ademo ont en effet signé leur retour dans le cadre d’une after-party suivant la projection du second long-métrage de Romain Gavras Le monde est à toi. Le tube de PNL “Le Monde ou Rien” illustre en effet la bande-annonce du film réalisé par l’auteur du clip de “No Church In The Wild.” C’est donc dans ce cadre extrêmement branché que les frères Andrieu ont redonné un signe de vie après de longs mois d’absence médiatique et une tournée conclue en apothéose à l’AccorHotels Arena en novembre dernier. En plus de ce live cannois inattendu, le duo francilien se produira à Saint-Cloud à la fin du mois d’août le temps d’un concert exceptionnel à Rock en Seine. Tout semble indiquer que N.O.S et Ademo semblent enfin prêts à sortir de leur silence artistique, et c’est une excellente nouvelle.

Tout d’abord, le retour de PNL devrait, comme d’habitude, être accompagné d’une campagne de communication soignée, audacieuse et originale. Personne n’a en effet oublié les visuels de Django Macha exposés dans Paris et le numéro de téléphone mystérieux qui se trouvait dessus, en réalité destiné à annoncer les futurs concerts du duo, ou encore le boycott de leur Planète Rap en envoyant un singe en studio. Difficile de trouver un artiste capable de rivaliser avec les frères Andrieu en terme de communication créative. La sortie d’un quatrième album de PNL serait assurément précédé de diverses actions coup de poing pour en assurer la promotion auprès du grand public, avec toutefois une constante immuable : l’entretien du silence médiatique. Ce concert cannois, organisé par le réalisateur branché Romain Gavras, sous les yeux du directeur artistique de Louis Vuitton Virgil Abloh, est peut-être la première étape d’une nouvelle campagne de très grande envergure.

Photo : The Fader

Au dessus du lot en terme de communication, N.O.S et Ademo ont également su se créer une aura unique dans l’imaginaire collectif au fil des années. Le mystère constant qui entoure PNL a pour effet de pousser les fans à toujours chercher à en savoir plus sur le duo originaire des Tarterêts, à se tenir au courant du moindre indice qui pourrait indiquer un retour à la musique. Le flou qui entoure le quotidien des frères Andrieu a un effet purement positif, permettant de rendre chacune de leurs rares interventions publiques digne d’intérêt. De nombreux artistes de renom se produisent lors des soirées organisées en marge du Festival de Cannes, mais y voir PNL revenir sur scène, l’air de rien, n’a rien d’anodin pour les millions de fans du duo avides d’en savoir plus sur les projets futurs de Tarik et Nabil.

Sur le plan musical, un come-back de PNL serait certainement synonyme de l’établissement des nouvelles sonorités qui porteront le rap français dans les années à venir. A chaque album enregistré par le duo, tout particulièrement dans le cas de Le monde Chico et Dans la légende, le rap hexagonal a été frappé par un vent de fraîcheur salvateur. Le cloud rap planant et mélancolique de PNL a redistribué les cartes, contribuant à faire évoluer les mentalités et la façon de produire la musique en France. Avec leurs nappes synthétiques hypnotisantes et leur franc-parler auto-tuné, à la fois rageur et désabusé, N.O.S et Ademo ont ouvert la voie à de nombreux autres artistes désireux d’élargir les frontières sonores en vogue dans nos contrées. Reconnaissables entre mille, les nouveaux codes instaurés par PNL ont inspiré de nombreux rappeurs, à l’image de Lomepal et son tube “Yeux Disent”, dont la production rappelle clairement les sonorités façonnées par les frères Andrieu. Dans des registres encore plus flagrants, des groupes tels que Djadja & Dinaz, MMZ ou encore Columbine (pour les sonorités et le nihilisme) sont des ruissellements direct de l’influence de PNL.

Outre la qualité intrinsèque de l’intégralité de leur discographie et de son influence sur l’ensemble de ce qu’il se fait dans le rap français, le duo de la cité des Tarterêts a également su instaurer un univers cinématographique unique en son genre via ses clips. Plus qu’une simple illustration d’un morceau, les vidéos proposées par PNL sont un régal sur les plans visuel et narratifs. Les 4 parties du mini-film de Dans la légende sont unanimement considérés comme un coup de maître et ont fortement contribué à étendre l’influence du groupe. PNL a prouvé à ses homologues français que le rap ne s’écoutait pas forcément, mais qu’il pouvait aussi se regarder. L’audace créative du clip de “Trône” de Booba, de “Ciudad” de Laylow ou encore de “10 Balles” de Kekra sont autant de preuves que Tarik et Nabil Andrieu ont encore eu un impact indéniable sur la nonchalante routine visuelle du rap hexagonal. Pour cela, difficile ne pas avoir hâte d’en voir plus.

Capable de faire consensus auprès du grand public comme auprès des plumes critiques les plus aiguisées de la presse généraliste et spécialisée, PNL a transformé en profondeur le paysage du rap français. Certifié disque de diamant pour Dans la légende et double platine pour Le monde Chico, le duo de Corbeil-Essonnes dispose d’une puissance de feu commerciale pour le moins impressionnante. La sortie d’un quatrième album sera assurément l’occasion pour le duo de réaffirmer sa suprématie sur la quasi-totalité des artistes de l’hexagone en termes de ventes d’albums (en 2017 seuls Julien Doré, Ed Sheeran et M. Pokora ont obtenu la certification Diamant).

Enfin, il est important de garder à l’esprit que N.O.S et Ademo ont toujours fait part de leur intention de ne pas s’éterniser dans l’industrie musicale. La possibilité d’une retraite anticipée des deux hommes n’est donc pas à négliger, tout comme le fait que chaque album du duo pourrait bien être le point final d’une carrière déjà riche. C’est donc pour toutes ces raisons, et pour bien d’autres encore, que le retour de PNL est souhaité, espéré, désiré par des millions de fans. Arrivés comme des boulets de canon en 2015, les frères Andrieu ne sont pas pas encore arrivés au bout de leur extraordinaire aventure, pas tant qu’un quatrième album ne vienne changer, une fois de plus, la face du rap français.

Dans le reste de l’actualité, la tracklist de “Testing” d’A$AP Rocky aurait fuité et elle s’annonce monstrueuse.

Pin It on Pinterest