Être en capacité de gérer un succès naissant est parfois une tâche compliquée pour énormément de jeunes artistes. Aussi bien dans les choix artistiques que dans la capacité à prendre les bonnes décisions. Ski Mask The Slump God est actuellement le meilleur exemple d’un buzz mal négocié.

Le Slump God avait toutes les cartes en mains 9 mois en arrière pour devenir le prochain « rappeur SoundCloud » à franchir un gros cap et s’affirmer vers une audience plus large. Le talent, le style, la personnalité, l’histoire autour de sa relation avec XXXTENTACION, Ski Mask cochait toutes les cases pour faire de 2018 son année et ainsi, devenir une immense star. Aujourd’hui, difficile de nier que sa carrière semble aller à reculons tant il gère mal ses sorties musicales, frustre ses fans et prend des décisions très contestables.

Le premier point est évidemment lié à la sortie de sa mixtape tant teasée Beware the Book of Eli. Un projet dont le rappeur floridien avait promis à ses fans la sortie en octobre dernier. Cette sortie n’a évidemment pas eu lieu. Pire encore, il ne cesse de l’annoncer imminente, pour finalement ne jamais réellement donner d’informations concrètes sur sa sortie, si ce n’est tenter de justifier son retard et jurer de sa qualité folle. Dernièrement, il a annoncé sa sortie pour le 11 mai, après un imbroglio qui l’a bêtement poussé à faire fuiter lui-même le projet avant que son management ne tente d’éteindre le feu en supprimant la mixtape de SoundCloud. À ce jour, il n’y a toujours aucune confirmation quant à sa sortie ce vendredi. Ce comportement indécis et ce retard incessant ont un effet très négatif, qui se constate facilement sur les réseaux sociaux : ses fans sont pour la plupart lassés d’être menés en bateau et l’excitation autour du projet semble aujourd’hui de plus en plus faible, alors que Beware the Book of Eli était sur toutes les lèvres en octobre dernier. Évidemment, des samples compliqués à obtenir ou des problèmes de management peuvent interférer et partiellement justifier ce délai, mais tout cela n’a que pour résultat d’aujourd’hui heurter la popularité du rappeur. Remettant ainsi en cause le succès de cette mixtape si importante pour la suite de sa jeune carrière.

Les soucis liés à la sortie de cette mixtape ont aussi eu un autre effet, tout aussi négatif, puisque pour combler l’attente, Ski Mask n’a eu de cesse de sortir des morceaux souvent vite oubliables et assez banals. Pensant que cela permettra de faire patienter son public, le rappeur et son management n’ont au final fait que décevoir les fans après les excellents et très appréciés titres “Catch Me Outside” ou encore “BabyWipe” qui avaient permis son buzz à l’été 2017. À l’heure du streaming, quand les fans sont chaque semaines ensevelis sous les sorties, il est impossible de perdurer une hype ou développer une fan-base en enchainant les sorties moyennes sur SoundCloud. Derrière cette bonne intention se cache donc une seconde erreur, d’un point de vue de l’estime que porte désormais le public à la musique du jeune artiste.

Si tout cela concerne les fans de Ski Mask aux quatre coins du monde, un autre aspect spécifiquement lié au public européen peut frustrer : la double annulation de sa venue en concert à Paris. Les deux fois pour des raisons médicales, ce qui est évidemment regrettable pour le rappeur, mais ce qui a surtout eu pour effet de donner au public l’impression de ne pas être respecté. D’autant plus lorsqu’après la première annulation de sa tournée européenne, le rappeur pavanait sur Instagram avec des liasses de billets… en euros. Ce n’est clairement pas le signe d’un rappeur désolé pour son public mais bien d’un jeune homme ne se rendant pas forcément compte de la frustration que peuvent engendrer des annulations de dernières minutes pour des fans venant de loin, dépensant pour le coup beaucoup d’argent. Si sa seconde annulation se justifie pleinement puisqu’il venait d’être opéré et ne pouvait pas prendre l’avion, sa première, justifiée par « un gros état de fatigue », est toutefois beaucoup plus proche du ridicule aux yeux de nombreux fans, encore aujourd’hui. Au-delà de la gestion musicale de sa carrière, ce genre d’incidents n’aident clairement et ne font pas que du bien à la cote d’amour du rappeur de Miami auprès du cœur de sa fan-base européenne. D’autant plus avec un statut de rookie ayant tout à prouver sur scène. On ne peut alors qu’espérer que Ski Mask The Slump God saura se racheter à l’avenir avec des concerts en France dignes de ce nom.

Ayant été parmi les premiers médias français à relayer sa musique et après avoir promu son premier concert en France, nous ne pouvons qu’aujourd’hui se montrer déçus de l’évolution de sa carrière, sans pour autant chercher à le condamner entièrement ou le penser terminé. Loin s’en faut. L’été dernier, nous l’avions qualifié comme l’un des rappeurs les plus prometteurs de sa génération dans le rap américain, et nous le pensons toujours puisque ces 9 derniers mois n’ont évidemment pas fait disparaître son talent, son potentiel ou encore son aura auprès de ses jeunes fans. Toutefois, à l’heure où tout va plus vite, où tout se fait et se défait en un rien de temps, difficile de nier que Ski Mask The Slump God est actuellement l’exemple à ne pas suivre pour les jeunes artistes en pleine ascension. Sous peine de malheureusement vite regoûter à l’obscurité.

Pin It on Pinterest