La marque allemande souhaite favoriser le commerce en ligne.

À l’image de Foot Locker qui a déjà annoncé son intention de fermer 100 boutiques à travers le monde en 2018, adidas aurait décidé d’adopter une stratégie similaire. Interviewé par le Financial Times, le directeur général d’adidas Kesper Rorsted a dévoilé la nouvelle orientation de la marque aux trois bandes en termes de vente : “Au fil du temps, nous allons avoir moins de boutiques mais elles seront meilleures.” Avant de révéler par la suite qu’adidas allait grandement miser sur le e-commerce pour progressivement remplacer ses points de ventes physiques : “Notre site internet est le store le plus important que nous possédons dans le monde. Il a la priorité quand on recrute, quand on alloue des ressources et quand on construit notre infrastructure.”

En effet, la nouvelle stratégie d’adidas vise à doubler les revenus générés par la vente de produits en ligne d’ici 2020. De 1,6 milliards d’euros gagnés l’an dernier grâce au e-commerce, adidas espère dépasser la barre des 4 milliards d’euros de bénéfice dans un peu moins de deux ans. Reste désormais à savoir quelles seront les boutiques adidas qui fermeront les portes au cours des prochaines années parmi les 2500 stores officiels que possèdent la marque allemande à travers le monde.

Dans le reste de l’actualité, Supreme sortira plusieurs valises en collaboration avec RIMOWA ce jeudi.

Pin It on Pinterest