Un jeune américain a été condamné par la justice à une peine de prison ferme à cause de son entreprise de contrefaçon de sneakers.

Le média local Oregon Live nous apprend en effet qu’un homme de 23 ans répondant au nom de James Pepion, propriétaire du site de resell Supplied, a été condamné à quatre mois de prison ferme pour avoir menti à ses acheteurs. Originaire de l’Oregon, l’état de la côte Ouest qui a notamment vu naître Nike, Jame Pepion vendait depuis plusieurs années des paires de contrefaçon aux utilisateurs de son site web, amassant pas moins de de 3 millions de dollars entre les années 2012 et 2016.

Visé par une enquête interne de Nike depuis 2016, James Pepion distribuait en effet des milliers de fausses paires siglées du swoosh, une découverte faite au moment de la fouille de sa propriété par les agents de fisc américain et du département de la sécurité intérieure, qui sont tombés sur l’hallucinant stock de contrefaçons qui étaient vendues sur Supplied. Condamné à 4 mois de prison et à payer au minimum $100 000 de dommages et intérêts à Nike et à ses acheteurs, Jame Pepion a pourtant plaidé non coupable lors de son procès. Sa défense ? Les contrefaçons étaient tellement bien faites qu’elles ne causaient pas de tort aux acheteurs. Un argument un peu trop léger pour la juge en charge de l’affaire.

Dans le reste de l’actualité, la Moutain Jacket grise de Supreme et The North Face envahit déjà Instagram.

Pin It on Pinterest