Cette nuit, A$AP Rocky a dévoilé le morceau “A$AP Forever”, extrait de son nouvel album Testing.

Au-delà de la qualité du titre et de sa musicalité le rendant résolument entêtant, le morceau a la particularité de faire référence à beaucoup d’artistes/designers/membres de l’entourage du rappeur. Le titre faisait référence au nom de son crew et à l’idée qu’il en fera partie à vie, on peut imaginer qu’il rend hommage à ceux l’ayant influencé et/ou aidé à en arriver là.

“I might pull up with three K, but I do not fuck with no Klan”

Je peux me pointer avec 3K, mais je ne peux blairer le Klan” est la première référence marquante du morceau. En employant l’expression “three K”, Rocky fait référence à Andre 3000, soit la moitié de l’iconique duo d’Outkast. 3000 pouvant se résumer par 3K en anglais, Rocky rend hommage à son glorieux ainé. La seconde partie de la phase est une manière de s’en prendre au groupe nationaliste et extrémiste du Ku Klux Klan, qui possède lui aussi 3 “K”.

“Come fuck with the Mob, shout out to the Lords and the Gods”

Avec cette ligne signifiant “Viens t’éclater avec le Mob, dédicace aux seigneurs et aux Dieux“, Flacko en place une pour son crew, ainsi que de manière plus dissimulée pour A$AP Bari qui se surnomme YoungLord sur les réseaux sociaux. Enfin, avec la référence à Dieu, Rocky rappelle évidemment sa spiritualité, qu’il n’a jamais réellement caché sans pour autant tomber dans le « christian rap », loin s’en faut.

“She losin’ her mind, we kiss to Frank Ocean and Blonde”

Elle perd la tête, on s’embrasse sur du Frank Ocean et Blonde” De manière tout sauf dissimulée, Rocky dédicace Frank Ocean, avec qui il a collaboré sur “Raf”. Vous l’aurez compris, le leader du A$AP Mob semble passer du bon temps sur l’excellent album Blonde.

“Margiela Mad Man with cases I’m still tryna beat
A bunch of shit from a long time ago”

En Margiela avec des procès que j’essaye toujours de gagner / Un tas d’histoires datant d’il y a longtemps” Vous le savez probablement, Rocky est un grand fan de la maison de luxe française Maison Margiela, il le répète à nouveau ici. Le double sens est présent puisqu’il fait sans doute aussi référence au jeune membre du A$AP Mob Smooky MarGielaa dont nous vous dressions le portrait l’année dernière. Enfin, Lord Pretty Flacko évoque de manière floue de potentielles affaires judiciaires remontant à plusieurs années en arrière qui l’impact encore aujourd’hui.

“I’m on my live alone, die VLONE”

Je suis dans l’état d’esprit de vivre seul, mourir VLONE” Après la haute-couture française, c’est au streetwear américain qu’il fait référence, et plus particulièrement à la marque qu’il a co-fondé avec A$AP Bari. “Live Alone, Die VLONE” étant le proverbe de la marque, il continue de s’y rattacher fièrement, et ce malgré les accusations qui continuent de peser sur A$AP Bari.

Évoquer ses pairs musicaux et l’univers de la mode et du streetwear ont toujours fait partie des textes du rappeur new-yorkais. Toutefois, il est clair que “A$AP Forever” en est l’un des meilleurs exemples ces derniers mois. Associé à une musicalité efficace, Flacko tient sans doute son nouveau single à succès. Rien de mieux pour préparer l’arrivée du tant attendu Testing.

Dans le reste de l’actualité, le nouvel EP d’Alpha Wann “Alph Lauren 3” sera disponible dès ce soir.

Pin It on Pinterest