Vous êtes passés à côté des nombreuses sorties musicales de la semaine ? Pas de problème, Views vous propose une séance de rattrapage en 5 titres immanquables.

A$AP Rocky feat Blocboy JB, “Bad Company”

Cette semaine, le rappeur new-yorkais a sorti le morceau intitulé “Bad Company”, sur lequel est invité BlocBoy JB. Après avoir leaké sur Audiomack dans la soirée de lundi, ce nouveau titre a été officiellement posté par Rocky sur son compte SoundCloud. Le fait que la publication du titre sur la plateforme de streaming soit accompagné de la légende “TESTING” peut nous laisser penser que “Bad Company” pourrait figurer sur le nouveau projet, à moins que le “TESTING” ne soit simplement le terme permettant d’englober toutes les sorties récentes de Lord Pretty Flacko, qui testerait sur le public de nouveaux titres . Le mystère est encore loin d’être éclairci.

IDK feat Joey Bada$$ & Russ, “Lil Arrogant”

Alors que IDK annonçait récemment la sortie d’un nouvel album, il a dévoilé ce vendredi l’une des plus grosses collaborations de sa carrière et le résultat ne déçoit pas, loin s’en faut. Avec Russ et Joey Bada$$, soit un trio capable de kicker avec agressivité, le morceau met la pression dès les premières secondes et cette dernière ne redescend pas, bien aidée par une production signée Lo-Fi & BiggKid. Le morceau pourrait se retrouver sur le nouvel album de IDK bien que rien n’a été révélé jusqu’ici. Il est pour l’instant simplement disponible sur son compte SoundCloud.

Dinos, “Les pleurs du mal”

Entre des propos forts, à la fois très introspectifs mais aussi ouverts sur ce qui l’entoure, ainsi qu’un visuel mélancolique, le second extrait d’Imany fait mouche. “Parce que chez nous le ciel est triste comme une station de la ligne 2“, “400 ans de cicatrices“, “C’est pas les beaux discours qui réchauffent quand je frissonne” ou encore “On s’fait du mauvais sang comme si on était leucémique“, difficile de nier le nihilisme du morceau qui montre à quel point Dinos a mûri depuis ses premiers succès dans le rap. Sans tomber dans un rap « conscient » presque cliché, Dinos livre sa pensée avec une sincérité touchante. L’émotion du morceau est renforcée par une production signée BBP tandis que le clip est réalisé par Junta.

Tyler, The Creator, “OKRA”

L’ancien membre de Odd Future a dévoilé ce jeudi son premier morceau de l’année. À peine lancé, le titre percute l’auditeur avec une présence très marquée des 808 qui offrent une impression de bourdonnement presque saturée à la production, pendant que Tyler prouve une fois de plus ses talents de rappeur. Le morceau est aussi marqué par un léger pont chanté qui dénote du reste de la performance très brute de l’artiste californien. Le rappeur précise dans la description du morceau que c’est un titre qui n’a pas passé le cut de son dernier album en date Flower Boy, c’est ainsi qu’il en fait une offrande aux fans. Un cadeau qui est évidemment le bienvenue.

Booba, “Gotham”

Quelques mois après la sortie de Trône, le D.U.C a déjà fait son retour aux affaires. Le rappeur des Hauts-de-Seine a en effet dévoilé un titre inédit ce vendredi, après l’avoir annoncé seulement quelques heures auparavant sur ses réseaux. La parution de “Gotham” constitue donc une très belle surprise pour les fans de B2O, qui a choisi un vendredi très chargé en terme de sortie pour dévoiler ce nouveau titre. Musicalement abouti, “Gotham” est une démonstration de force de la part de Booba, porté par un texte incisif et une production entêtante signée par le duo de producteurs Twinsmatic, devenus des collaborateurs réguliers du fondateur du 92.i.

Bonus : Zola, “Extasy”

Après le succès des titres “Belles femmes” ou encore “Honey”, le jeune parisien est de retour avec un nouveau single plein de fougue, d’énergie et de gimmicks toujours plus originales. Produit par Kore, le morceau s’accompagne d’un clip parfois psychédélique on l’on retrouve notamment Zola en cuisine ou dans les couloirs du métro. À chaque titre, le principal intéressé semble accentuer un succès qui devient de plus en plus incontournable, “Extasy” devrait servir d’exemple supplémentaire.

Pin It on Pinterest