Nike présente une avancée majeure dans sa technologie Flyknit

Près de 6 ans après l’arrivée de la technologie qui a bouleversé les milieux du sport et du lifestyle, Nike a présenté une mise à jour importante dans le développement de son empeigne tissée.

C’est à l’occasion des Jeux Olympiques de Londres en 2012 que Nike avait chamboulé le monde de la sneaker, en proposant aux athlètes et au grand public une révolution pleine de style et de légèreté. D’abord amenée par le biais de l’inoubliable Flyknit Racer, l’empeigne tissée avait ensuite rallié le marché sur d’innombrables modèles, en passant par la Kobe, la Trainer, la Air Force 1 ou plus récemment la Air VaporMax. Rares sont les silhouettes à avoir échappé au traitement rigide et on ne peut plus confortable, qui évolue aujourd’hui encore un peu plus, pour répondre à la demande de plus en plus forte des sportifs amateurs comme professionnels.

Intégrée pour l’heure sur quatre modèles que sont les Kobe NXT 360, Mercurial Superfly 360, Mercurial Vapor 360 et Free RN Motion 360, l’avancée technologique impliquera une empeigne entourant le pied dans son intégralité, à l’instar d’une chaussette, et ne viendra plus se greffer directement sur la semelle intermédiaire des baskets. Un procédé qui permettra alors un maintien à 360°, afin de réduire l’espace entre le pied et le terrain, et d’amplifier la vitesse de mouvement, tout en améliorant la longévité des modèles grâce à la diminution de l’utilisation des coutures.

Vous pouvez dès maintenant vous faire une idée, les premiers modèles football impliquant cette technologie étant d’ores et déjà disponibles sur le site de Nike. Pour le basket-ball et le running, les premières versions seront disponibles dès le mois d’avril.

Dans le reste de l’actualité, la nouvelle Off-White x Nike Air VaporMax “Black” sort cette semaine.

Pin It on Pinterest