Au coeur du 11ème arrondissement parisien, le New Jersey de 070 Shake paraît bien loin

070 Shake est une jeune rappeuse américaine, âgée d’à peine 20 ans qui a grandi dans le New Jersey. C’est pourtant bien à Paris que nous l’avons rencontré, puisqu’elle ouvrait le défilé Koche, entre deux shows d’une série de concerts qui l’a vu parcourir l’Europe. Dans son hôtel du 11ème arrondissement, elle a répondu à nos quelques questions.

Photos par Ashley Dapleu / Propos recueillis par Kendra Dapleu

Tu t’es tatoué ce “070” sur le visage, un choix risqué à seulement 20 ans. Pourquoi as-tu choisi de le faire à cet endroit et que signifie pour toi ce “070” ? 

Tout d’abord, 070 est le code postal de mon district et c’est aussi le nom de mon groupe. Nous sommes presque tous issus de ce quartier. Je ne sais pas vraiment pourquoi j’ai choisi le visage, tout s’est passé très vite : j’avais envie de me payer un tatouage et j’avais vraiment envie de représenter ma ville. C’est très important pour moi de représenter là d’où je viens, alors c’était comme une évidence.

Combien êtes-vous dans le groupe 070 ? 

Nous sommes 7 ou 8 artistes. Il n’y a pas que des chanteurs ou des rappeurs, il y a aussi des producteurs, designers, ingénieurs,…

Tu as commencé par écrire de la poésie. Tu peux nous parler de cette époque ? 

Oui c’est vrai, j’écrivais beaucoup de poèmes quand j’étais plus jeune. J’ai toujours ressenti le besoin d’exprimer avec des mots ce que je ressens. Alors, quand j’étais triste ou quand je me sentais seule, je me mettais à écrire naturellement, presque automatiquement. Plus tard, je me suis mise à écouter beaucoup de productions, et de fil en aiguille j’ai essayé de poser mes poèmes dessus, donc le rap est arrivé naturellement.

Tu es en couple avec une jolie modèle américaine, on a notamment pu vous voir dans Vogue récemment. Tu ne caches pas ta relation avec elle, on peut par exemple également la voir dans un de tes clips. Est-ce que c’est important pour toi d’afficher ta sexualité publiquement ? 

Pour moi, c’est normal. Avant, je pensais que j’allais devoir le cacher mais mon entourage m’a convaincue de ne pas le faire parce que ça fait partie de moi et que ça pourrait aussi ouvrir l’esprit des gens. Finalement c’est mieux comme ça, je ne peux pas chanter l’amour, avoir envie que les gens me comprennent si ils savent pas tout de moi. C’est important de comprendre. La pièce maîtresse du monde, c’est la compréhension et l’acceptation. Par exemple, si on part en guerre pour ce que quelqu’un a dit, tu te mets à la place de la personne c’est à ce moment là seulement que tu peux comprendre pourquoi la guerre a eu lieu et que donc tu peux l’accepter.

Ce n’est pas dur d’être une femme dans le monde du rap?

Les hommes ont un ego surdimensionné. Pas tous les hommes, heureusement, mais certains. Ce qui les rend mal à l’aise, c’est de voir une femme faire ce qu’il devrait ou aimerait faire. Mais j’ai beaucoup d’hommes qui me soutiennent, finalement ! Je pense que l’être humain naît avec certains défauts, dont la jalousie. Ce n’est pas forcément une histoire de sexe mais plus de jalousie. Ils sont juste envieux et ne savent pas comment gérer ce sentiment.

Est-ce que tu connais quelques rappeurs français ? 

Je n’écoute pas beaucoup de rap français, mais je connais Lacrim, Booba, Damso… En général, je n’écoute pas beaucoup de musique récente mais plutôt des choses un peu tristes et anciennes, genre Beethoven, Queen, Mickael Jackson. Et je suis fan des Beatles! Pour ce qui est du hip-hop, j’adore les premiers projets de Kendrick Lamar, JAY-Z, Kanye West…

Si tu devais choisir un artiste que tu aimes par dessus tout ?

Après Mickael Jackson, Kid Cudi sans hésiter.

Que penses-tu de la nouvelle génération de rappeurs comme Lil Yatchy ou Lil Pump ?

Je les respecte beaucoup, leur musique, leurs business et tout ce qui va avec… Je suis vraiment fière de leurs parcours, mais je n’écoute pas vraiment leur musique.

Est-ce que tu as des nouveaux projets qui arrivent ? C’est quoi la suite ?

J’ai finalement sorti ce p*tain de projet, ça m’a pris un certains temps c’était mon premier projet mais j’en suis fière aujourd’hui, j’espère après ça partir en vacances et écrire d’autres morceaux.

Est-ce que tu penses pouvoir évoluer dans d’autres domaines, comme par exemple le cinéma ?

Oui ! Actuellement, nous avons un projet de court métrage pour lequel je passe des castings et je prends des cours de théâtre. J’essaie de faire tout ce que je peux dans les domaines qui m’intéressent. Même être modèle, comme j’ai pu le faire via des campagnes ou tout récemment le défilé Koche, pendant la Fashion Week à Paris.

La dernière question, peut-être la plus importante. Qu’est-ce que tu préfères ? Devenir riche et célèbre mais dégager une odeur infecte jusqu’à la fin de ta vie ou devenir riche et célèbre mais avoir un goût abject dans la bouche dès que tu avales quelque chose ?

Attends je suis trop troublée, c’est une question Intéressante (Rires). Je pense que je ne préfère pas avoir de succès. Je préfère rester avec ma mère, à la maison, sentir bon et bien manger (Rires).

L’EP “Glitter” de 070 Shake est disponible à l’écoute ci-dessous.

Pin It on Pinterest