La décennie dans laquelle nous vivons est plus que jamais propice à l’explosion des personnalités fantasques dans le monde du rap. Famous Dex en est un exemple idéal.

Artiste excentrique, cartoonesque, dont la personnalité dépasse parfois la musique, Famous Dex s’est confié à Views pour un entretien au cours duquel il évoque son parcours l’amenant à la sortie de son premier album le 6 avril prochain, mais aussi sa relation avec Rich The Kid ou encore sa collaboration couronnée de succès avec A$AP Rocky.

Né et élevé dans le sud de Chicago, le jeune artiste a lutté tant bien que mal pour connaître une enfance normale malgré un cadre de vie propice à la violence et à la précarité, dans l’un des quartiers les plus chauds de Chicago. Comme beaucoup de rappeurs de la ville, et bien que sa musique ne le transcrive pas particulièrement, le parcours de Famous Dex fut parsemé d’embûches mais surtout tristement marqué par la perte de sa mère en 2015, décédée des suites d’un cancer du sein. De plus, son environnement difficile et son besoin évident de ressources l’ont poussé à être impliqué dans la vente de drogue jusqu’à 2015, là aussi. Décidé à s’en sortir et à changer de mode vie après le décès de sa maman, Dexter, de son vrai nom, prend alors la décision de sortir des business parallèles de la rue pour poursuivre pleinement sa carrière de rappeur.

Si le bouillonnement musical de la ville a connu un sommet avec l’éveille de la drill en 2011, emmené par Chief Keef et son entourage, Famous Dex emploie lui une recette différente, tout en étant évidemment pas indifférente au genre. Bien que marquée par son environnement, sa musique transmet une énergie souvent positive voire festive et n’a pas la même agressivité que certains de ses pairs de Chi’town, Famous Dex cultive ainsi sa différence et cela lui réussi tout particulièrement jusqu’ici. S’il fallait placer un curseur à sa musique, il se situerait sans doute à mi-chemin entre les virulents Lil Durk ou Chief Keef et les rappeurs new-school plus pop tels que Lil Yachty ou Lil Uzi Vert, avec toutefois une énorme dose d’énergie qui fait partie de ses forces. Dexter nous explique avoir connu une enfance sous le signe de l’hyperactivité, un trait de caractère que l’on retrouve dans sa musique : “J’étais un enfant très actif, toujours en train de faire quelque chose, que ce soit faire du sport, être avec mes potes ou me divertir.” Il poursuit en expliquant que ce contexte a favorisé son intérêt pour la musique : “À cet âge, tu te définis par ton entourage et moi j’étais entouré de gens fans de musique. Forcément, j’ai eu l’envie d’en faire..

« Je veux devenir le Lil Wayne de mon époque »

Sa relation avec le rap débute à l’aube de ses 10 ans lorsqu’il découvre la mixtape Dedication de Lil Wayne. À partir de ce moment, plus rien ne sera pareil et le rappeur de Cash Money Records restera sa plus grosse influence : “Dès lors, je suis devenu un très gros fan de rap. Mais Lil Wayne, ça été une claque pour tout le monde. Il m’a énormément influencé mais maintenant je veux devenir meilleur que Wayne. J’ai énormément de respect pour lui, c’est une légende, mais je veux le surpasser.” En vieillissant, une autre influence s’est démarquée : Wiz Khalifa, avec qui il explique que “la musique, la personnalité et le charisme” ont été de véritables facteurs d’influence. Et que ce soit dans les caractéristiques physiques ou l’aspect parfois festif et axé turn-up de sa musique, difficile de ne pas y avoir un parallèle évident avec l’univers de l’interprète de Rolling Papers.

« Je n’ai jamais écrit un morceau de ma vie »

L’énergie et l’efficacité de la musique de Famous Dex interviennent notamment du fait de son processus créatif. Il explique en effet : “Je n’ai jamais écrit un morceau de ma vie. Je n’écris jamais. Je laisse libre court à mon imagination et à ma créativité. Tant que j’ai une prod dans les oreilles, c’est bon.” Ce qui fait écho à la forme d’écriture automatique popularisée dans le rap par Gucci Mane qui, au cours de sa carrière, a pris la décision de ne plus écrire ses textes. Cette technique laisse une grande place à la spontanéité et dénote des principes historiques lyricistes du hip-hop, Famoux Dex rajoute alors en rigolant : “Je troll les anciens.

Si le parallèle avec Gucci Mane devait continuer, il se démarque lui aussi à ses débuts par une productivité impressionnante, qui rend compliquée pour le microcosme du rap américain de passer à coté du jeune chicagoan. Il nous explique ainsi que tout ceci était un véritable objectif dès ses débuts : “Être productif et consistent ça a été mon objectif dès le départ. Pour ainsi me faire une place. C’est exactement pareil pour toi, si tu ne crées pas tout ce contenu et n’est pas consistent tu ne pourras pas te faire un nom.” avant d’ajouter “Après, ce n’est pas tout. Tu dois aussi croire en toi. Je ne vais pas citer de nom, mais il y a beaucoup d’artistes qui donnent l’impression de prendre le rap comme un job à mi-temps.” Et pour preuve, Dex a sorti pas moins de 5 projets en solo en 2016 ainsi que 2 projets dans le cadre de Rich Forever Music, soit 7 en l’espace de 12 mois. Rien que ça.

« Dex Meet Dexter c’est l’histoire du bons gars et du mauvais qui se rencontrent et cohabitent »

Adepte des collaborations avec Rich The Kid et Jay Critch dans le cadre de Rich Forever Music, le trio a su progresser et grandir ensemble avant de désormais connaître une belle ascension respective en solo. Rich The Kid s’apprête à sortir son premier album The World Is Yours le 30 mars prochain, tout en possédant deux singles au Billboard Hot 100. De son côté, Jay Critch est perçu comme l’un des meilleurs jeunes rappeurs new-yorkais. Au sujet de ce trio, Dexter n’a que de l’amour et du respect à offrir : “Au-delà de la musique, Rich The Kid et Jay Critch sont avant tout mes frères. On a une relation géniale. Et quand on fait de la musique, c’est comme du bonus. Rich c’est un mec super, un businessman qui m’a appris beaucoup de choses. C’est l’un des premiers qui a vu du potentiel en moi.” Et l’aventure avec ses deux acolytes est loin d’être terminée puisqu’il annonce l’arrivée de Rich Forever 4 mais pas seulement : “Je vais sortir mon premier album Dex Meet Dexter le 6 avril prochain, ainsi qu’une mixtape pour le 4 juillet. Quant à Rich Forever, on va sortir un nouveau projet les 3 plus tard dans l’année.” De quoi régaler ses fans en l’espace de seulement quelques mois. L’échéance du fameux “premier album” si importante approchante à grand pas, le rappeur promet que les fans “peuvent s’attendre avant tout à de la bonne musique” avant de préciser que la dualité de son personnage sera au coeur des débats : “Dex Meet Dexter c’est l’histoire du bons gars et du mauvais qui se rencontrent et cohabitent et ce sera le cas sur mon album.

Enfin, l’entretien se termine par deux sujets importants dans la carrière et le succès de Dexter, et notamment ces derniers mois : son hit “Pick It Up” réalisé en union avec A$AP Rocky et la réputation électrique mais festive de ses concerts. Au sujet du premier, il évoque, enthousiaste : “Un morceau qui a changé et propulsé ma carrière” et au sujet du membre du A$AP Mob : “Un mec super. Un véritable OG et surtout mon frère. C’est un exemple à suivre et il m’a appris beaucoup de choses. Et évidemment il sera présent sur mon premier album.” Ce qui est très logique au vu du succès du titre. Au sujet de ses concerts, et son habitude de jeter ses vêtements dans la foule, il justifie cela par une envie de rendre aux fans mais surtout d’appliquer une gimmick originale et loufoque : “Je ne suis pas parfait mais je veux rendre aux fans ce qu’ils me donnent. Alors je fais tout pour leur offrir un show mémorable. C’est aussi pour ça que je jette mes vêtements dans la foule. Je kiffe ça, c’est mon signature move.” L’explication de cette habitude qui clôt notre discussion est un symbole parfait de la singularité d’un jeune homme dont la musique, mais aussi l’aura et la personnalité, en ont fait une identité remarquable dans le paysage new-school.

Bien sûr, le plus dur reste sans doute à venir pour Famous Dex. Sa capacité à sortir un excellent album sera à démontrer le 6 avril prochain et c’est sans doute ce qui lui permettra de rentrer dans une nouvelle dimension. Toutefois, son statut de star, son emprise sur la jeunesse et sa superbe ascension dans l’industrie ne sont, eux, clairement plus à démontrer.

Pin It on Pinterest