L’Union Belge de football a décidé de mettre un terme à sa collaboration avec le rappeur suite à une polémique sur les paroles de ses titres.

L’idée était belle. Accueillie comme une excellente décision par de nombreux fans, la nomination de Damso en tant que compositeur et interprète de l’hymne des Diables Rouges lors de la prochaine Coupe du Monde n’a pas plu à tout le monde. En effet, le rappeur originaire de Kinshasa a été vivement attaqué par le Conseil des femmes francophones de Belgique, qui lui reproche notamment la violence et la misogynie de ses paroles dans plusieurs titres. Comme l’explique So Foot, un parti d’extrême droite, ainsi que le Vice-Premier Ministre belge, ont également déclaré publiquement leur opposition vis-à-vis du choix d’un artiste aux textes aussi crus pour représenter la Belgique musicalement.

Face à l’ampleur prise par la polémique au cours des derniers mois, l’Union Belge a donc décidé de mettre un terme à sa collaboration avec Damso. Une décision dévoilée via un communiqué très clair : “Nous déplorons au plus haut point la controverse sociale qui est apparue ces derniers jours. Cette controverse est en contradiction avec tout ce que l’URBSFA représente et éloigne l’attention de toutes les valeurs dont notre Fédération se fait le porte-drapeau. Cela explique pourquoi nous avons décidé (de commun accord) de mettre fin à la collaboration avec Damso.” 

On ne peut que regretter que la fédération belge ait cédée aussi facilement. Visiblement remonté, Damso a quant à lui partagé un long extrait du morceau “Humains” sur Twitter, le titre inédit qui était censé être l’hymne de la Belgique lors de la prochaine Coupe du Monde. Pas sûr que cela console véritablement les fans du rappeur, une fois de plus injustement traîné dans la boue par les polémiques.

Dans le reste de l’actualité, découvrez les 3 albums qui sortent aujourd’hui à ne pas rater.

Pin It on Pinterest