La légende de la NBA a triomphé dans la catégorie du meilleur court métrage d’animation pour son film Dear Basketball.

Au moment d’annonce sa retraite des terrains en novembre 2015, Kobe Bryant avait publié un sublime poème dans les colonnes du Player’s Tribune. Cette déclaration d’amour à son sport avait alors ému des millions de fans à travers le monde, touchés par la simplicité et la franchise de la poésie de Black Mamba. En 2017, ce texte a été adapté en court métrage d’animation par l’illustrateur Glen Keane et mis en musique par le célèbre compositeur John Williams, avant de remporter un Oscar il y a quelques heures.

C’est la première fois de l’histoire qu’un basketteur remporte une statuette dorée. Au moment de recevoir sa récompense, Kobe Bryant s’est attaqué aux propos d’une journaliste de Fox News qui avait dit à LeBron James et à Kevin Durant qu’un basketteur devait “se taire et dribler” au lieu de critiquer Donald Trump. “En tant que joueurs pro de basket, nous devons nous taire et dribbler, mais je suis content de montrer qu’on peut faire beaucoup plus que ça” a déclaré Kobe Bryant lors de son passage sur scène.

Néanmoins, le fait de primer l’ancienne star des Lakers a fait grincer quelques dents sur les réseaux sociaux. En effet, Kobe Bryant avait été accusé de viol par une jeune femme de 19 ans en 2003, mais cette dernière avait renoncé à porter plainte. Au coeur d’une soirée marquée par les références aux mouvements #MeToo et #TimesUp, certains n’ont pas apprécié le choix de l’académie des Oscars.

Le court métrage Dear Basketball est à découvrir dans son intégralité ci-dessous.

Dans le reste de l’actualité, Netflix a dévoilé les premières images de House of Cards sans Kevin Spacey.

Pin It on Pinterest