Balenciaga dévoile une collection toujours plus jeune et atypique pour l’automne prochain

Présentée dimanche matin à Paris dans le cadre de la Fashion Week, la collection Automne/Hiver 2018 de la marque de luxe française n’est de loin pas passée inaperçue.

Si la mode vous intéresse de près ou de loin, vous connaissez sans doute l’engouement exponentiel autour de Balenciaga, qui se positionne désormais comme un pionnier dans la mode et paradoxalement de la culture populaire. Orchestrée par son directeur artistique Demna Gvasalia, la marque à succès se veut toujours plus jeune et propose des pièces cassant mois après mois les codes habituels du prêt-à-porter. Une gamme qui semble alors, notamment sur certaines pièces unisexes, incontestablement se rapprocher du travail du créateur sur son autre label Vetements.

Dévoilée à la capitale dans un décor surprenant, comprenant une reproduction de la Montagne du Salut du désert du Colorado sur laquelle avaient été peints des graffitis à l’effigie de la marque, la dernière collection propose une gamme à matériaux et coupes toujours très variés. Pullovers satinés moulants couvrant les bras jusqu’aux mains, fourrures surdimensionnées, vestes puffer en denim, robes déstructurées, manteaux à coupe bouffante, crewneck aux couleurs de la gay pride, parka XXL, chemise affichant un numéro de téléphone anonymement référencé à celui de la hotline Balenciaga, ainsi que des accessoires toujours aussi volumineux ; tout était présent, des silhouettes les plus classiques féminines aux découpes unisexes aussi invraisemblables que contemporaines.

Le logo du World Food Program s’est lui-aussi glissé, presque incognito, dans le défilé pour y lancer de la plus belle des manières une campagne visant à lutter contre la faim dans le monde. Côté footwear, la grande enseigne parisienne a laissé de côté ses incontournables Triple S et Speed Trainer, pour introduire un tout nouveau modèle, reprenant les éléments populaires des chunky sneakers colorées et imposantes, surmonté d’une empeigne légère et de diverses composantes rappelant inévitablement une certaine tendance aux baskets de trekking.

Avec un rendu toujours aussi sujet à des réactions divisées, il ne fait nul doute que ces dernières pièces trouveront très facilement preneurs auprès d’une clientèle constamment en recherche de produits uniques et atypiques et peut-être même sensibles aux causes humanitaires majeures des 10 prochaines années. La collection devrait être rendue disponible à partir du 25 août prochain, sur le site de Balenciaga ainsi que dans les diverses boutiques de la marque. Dans le reste de l’actualité, la collection Supreme x Nike x NBA sort cette semaine.

Pin It on Pinterest