Le policier ayant arrêté Meek Mill en 2007 est accusé de corruption par le bureau du procureur de Philadelphie.

Selon le Philadelphia Inquirer, l’agent Reginald V. Graham serait loin d’être net. Le nom du policier qui avait arrêté Meek Mill en 2007 et témoigné contre lui devant un juge apparaîtrait en effet au sein d’un fichier répertoriant des policiers corrompus, une liste compilée par le procureur de Philadelphie. Graham est suspecté en raison de ses multiples comportements malhonnêtes lors de l’exercice de ses fonctions et de sa tendance à souvent incriminer des suspects afro-américains. La possibilité de corruption est d’autant plus grave pour Meek Mill que ce policier est directement à l’origine de sa mise en probation qui lui a valu la prison en fin d’année dernière.

Contacté par Complex suite à ses révélations pour le moins troublantes, l’avocat de Meek Mill Joe Tacopina, a expliqué que ces récentes accusations pourraient bien aider son client à sortir de prison plus tôt que prévu si la culpabilité de Graham était prouvée : “Cet officier corrompu a non seulement arrêté Meek, mais il a également porté des allégations que Meek a toujours nié. Il est le seul policier à avoir témoigné contre Meek.” Il révèle également que le rappeur a été mis au courant de la situation critique dans laquelle se trouve l’homme qui l’avait arrêté : “Il n’est pas surpris par cette histoire. Il a toujours maintenu qu’il n’avait jamais été en possession de drogues et qu’il n’avait jamais pointé une arme sur un officier de police.”

Tacopina en a profité pour donner des nouvelles rassurantes de son client, toujours emprisonné en Pennsylvanie : “Avec cette potentielle exonération de responsabilité, il ne peut pas se sentir mieux. Il vit sa vie en restant positif et il est conscient qu’à l’extérieur ses soutiens sont très nombreux. Pas seulement son entourage et des célébrités mais aussi tous les gens de la communauté qui ont vécu la même injustice policière que lui.” Nous vous tiendrons évidemment informés de toutes les avancées de cette affaire qui pourrait certainement aboutir à la libération anticipée du rappeur.

Dans le reste de l’actualité, le Lovebox Festival de Londres a dévoilé une partie de sa programmation qui va réjouir les fans de rap.

Pin It on Pinterest