Donald Trump Jr. a défendu son père d’une bien curieuse manière.

Longtemps adulé par le milieu du hip-hop pour sa réussite financière et sa figure de hustler sans pitié, Donald Trump n’est désormais plus en odeur de sainteté du côté des rappeurs américains. Alors qu’il multiplie les provocations et les dérapages depuis le début de son mandat, son fils Donald Trump Jr. est monté au créneau pour le défendre au cours d’une interview accordée au Daily Caller News Foundation. Et son argument premier pour nier que son père fait preuve de racisme depuis de nombreuses années est pour le moins surprenant. Le fils aîné du président a en effet expliqué que son père n’était pas raciste du fait de son amitié avec de nombreux rappeurs.

En effet, il déclare : “Vous savez, c’est extraordinaire, tous les rappeurs, tous les afro-américains, de Jesse Jackson à Al Sharpton (deux pasteurs célèbres – N.D.L.R) ont des photos avec mon père. C’est seulement quand il a commencé la politique que les gens ont commencé à dire ‘c’est le pire être humain au monde’.” Même s’il est vrai que Donald Trump a posé avec de nombreuses stars du rap US, de Kanye West à Snoop Dogg en passant par 50 Cent, cette justification est assez étonnante. Pas sûr que l’argumentaire de Donald Trump Jr.plaise énormément aux rappeurs concernés.

Dans le reste de l’actualité, Will Smith a parodié le clip de “Icon” de son fils Jaden.

Pin It on Pinterest