Le rappeur texan évite ainsi une grosse condamnation judiciaire.

Alors qu’un morceau inédit de Travis Scott a fuité sur le web il y a quelques heures et qu’il a vécu un heureux événement ce week-end, La Flame a également remporté une bataille juridique qui durait depuis de nombreux mois. Arrêté par les forces de l’ordre en mai dernier lors d’un concert en Arkansas pour incitation à l’émeute et mise en danger de mineurs, Travis Scott était accusé d’être le responsable des débordements ayant entraîné plusieurs blessés légers lors d’un énième live chaotique.

TMZ nous apprend aujourd’hui que le natif de Houston a est parvenu à trouver un accord avec la cour pour régler cette affaire. Travis Scott a en effet plaidé coupable de trouble à l’ordre public, payant ainsi plusieurs amendes, une sanction nettement moins grave que celle qu’il encourrait initialement. Tout est bien qui finit bien. Sa paternité actée, ces accusations abandonnés, plus rien ne doit désormais distraire Travis Scott de sortir le tant attendu Astroworld.

Dans le reste de l’actualité, Kodak Black annonce la sortie de son nouvel album Heartbreak Kodak.

Pin It on Pinterest