Une première polémique moins de vingt-quatre heures après la sortie de l’album.

Le producteur JSDG Beats accuse en effet Quavo d’avoir utilisé l’un de ses beats pour le morceau de Culture II “Movin’ Too Fast”, sans le créditer à un seul instant. Selon les crédits de l’album, Quavo est noté comme étant le seul producteur du titre. Visiblement étonné par ce coup bas, JSDG Beats a posté une série de clichés sur son compte Instagram, afin de faire part de son désarroi quant au geste du membre de Migos, qu’il accuse donc de mentir au public à propos de la paternité de “Movin’ Too Fast.” Dans un post supprimé par la suite, JSDG Beats écrit : “Ca va vous avez bien eu mon fichier ?? On a passé deux heures sur ce beat pour vous, tout ça pour qu’au final vous disiez que c’est vous qui l’avez fait ?” 

JSDG Beats a également posté des captures d’écran prouvant qu’il avait bel et bien envoyé son beat aux membres de Migos, ainsi qu’une comparaison du morceau enregistré par le trio d’Atlanta et l’instru qu’il avait composé avec son co-producteur MannyFlexx. Et il faut avouer que la ressemblance est pour le moins très troublante. Reste désormais à savoir comment va se régler ce contentieux et surtout s’il s’agit d’un vrai acte malhonnête de la part de Quavo, qui se serait volontairement approprié un beat qu’il n’a en rien créé. Voilà une histoire qui pourrait bien de quelque peu ternir le jour de sortie de Culture II.

Dans le reste de l’actualité, découvrez les réactions des fans sur Twitter suite à la sortie de Culture II.

Pin It on Pinterest