L’occasion d’en apprendre plus sur un geste devenu un véritable symbole de notre époque.

Alors que des millions de touristes prennent des selfies dans les musées du monde entier chaque jour, un musée consacré à ce geste est justement sur le point d’ouvrir ouvrir ses portes à Los Angeles. Avec 740 mètres carrés d’exposition en plein coeur de la cité des anges, les visiteurs de ce musée insolite pourront en apprendre plus sur l’histoire du selfie, des dessins préhistoriques retrouvés dans les grottes jusqu’aux récents décès lors de la prise de selfies dans des situations trop dangereuses. Interviewé par The Guardian, les deux créateurs de ce musée ont expliqué que leur démarche est née suite à la découverte d’une statistique édifiante : Beaucoup plus de visiteurs se prennent en selfie devant la Joconde au lieu de simplement prendre une photo du tableau de De Vinci.

Ce musée du selfie a en effet pour but d’interroger le public sur la signification de l’acte de prendre un selfie, comme l’explique l’un des deux fondateurs Tommy Honton : “Les selfies sont un moyen facile de capturer un souvenir, une expérience, quelque chose dont on est fier. La photo permet de mieux immortaliser un instant, mais le selfie est-il vraiment plus personnel qu’un simple cliché ou est-ce simplement un moyen de se vanter ? Les gens l’utilisent de plus en plus remplacement de la véritable expérience.” Le maître mot du musée ? L’accessibilité, comme le précise Honton : “Nous ne voulons pas être une élite bobo, arty, qui vit dans sa tour d’ivoire. L’art n’as pas à être compris, il appartient à tout le monde.” Si vous êtes de passage du côté de Los Angeles, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Dans le reste de l’actualité, on en sait plus sur la saison 3 de Stranger Things.

Pin It on Pinterest