Alors que la célèbre marque de streetwear américaine a de manière désormais officielle vendu des parts au groupe Carlyle, cela n’arrive pas sans plusieurs évolutions majeures pour la marque fondée par James Jebbia.

Cet investissement de Carlyle posait évidemment question au niveau de la volonté de développement de la marque, ainsi qu’à celui de sa stratégie. Aujourd’hui, plusieurs éléments de réponse semblent être tombés. WWD nous apprend tout d’abord que Supreme est actuellement à la recherche d’un directeur financier, recherche qui fait suite à une demande directe du groupe Carlyle. Le renforcement de la marque à ce niveau montre ainsi la volonté de Supreme de toujours plus accentuer son développement et sa domination du marché, ce qui passe évidemment par un staff performant. Mais cette approche purement financière fait également état d’un autre facteur, plus nouveau : la recherche pure et simple d’excellents résultats financiers, qui passeront donc forcément par un développement et une expansion de la marque.

Toujours selon WWD, cette volonté d’engager un responsable financier est le premier mouvement d’une série de modifications à venir dans la stratégie du géant de la mode urbaine. Il devrait s’ajouter à cela l’ouverture de nouvelles boutiques à travers le monde à l’image de Milan comme l’avait annoncé DropsByJay en octobre dernier ainsi que de trois autres stores d’ici à 2019, avec probablement en ligne de mire l’imposant marché chinois. On peut donc également supposer que les quantités, relativement limitées, proposées par la marque lors de ses drops, ont elles aussi vocation à augmenter de manière significative.

Au-delà de l’ouverture de nouveaux stores, il faut s’attendre à une intensification des collaborations avec de très grandes marques à l’image de celle avec Louis Vuitton, ou plus modestement des mastodontes de l’habillement que peuvent être Nike et The North Face. Cette volonté de franchir un nouveau cap dans le paysage grand public fait là aussi partie du plan d’action de Carlyle. Cette stratégie risque bien évidemment de faire rentrer beaucoup d’argent dans les caisses et d’offrir une visibilité sans précédent, mais pourrait aussi à terme provoquer la moue de fans historiques et ainsi heurter la ligne d’exclusivité dessinée par la marque depuis ses débuts. Toutefois, tant que rien n’est officiellement dévoilé, il est difficile de juger de cette stratégie aussi prometteuse que potentiellement à double tranchant.

Une chose est sûre, cette évolution voire révolution au sein de la marque fondée par James Jebbia devrait rapidement être observable puisque le début de l’année 2018 approche à grands pas. Plus de boutiques, plus de collaborations évènements, plus de quantités… L’avenir de Supreme semble se dessiner loin de ses principes de départ.

Dans le reste de l’actualité, le magasin colette a définitivement fermé ses portes.

Pin It on Pinterest