Après un leak qui a forcé une sortie prématurée du projet, le nouvel album de Booba intitulé Trône est désormais disponible.

Et comme souvent avec le rappeur du 92i, ses albums ne manquent pas de punchlines savoureuses qu’il distille au gré de 15 titres. Des métaphores crues, de l’egotrip à foison et souvent une pointe d’humour, on ne change pas une recette qui marche depuis plus de 20 ans.

“Centurion”

Les carrières se font doucement
S’arrêtent vite comme hache de guerre

“Friday”

Quand j’étais minot, beaucoup de négros corde au cou
Vénus de Milo, anus de J-Lo, je veux tout

“Drapeau Noir”

J’suis le meilleur Metro-Goldwyn, y’a que Bobby qui m’embobine
J’suis un macaque selon Darwin, j’ai une grosse bite selon Marine

Si j’tue un fils de pute, y’a pas mort d’homme
Le drapeau est noir car l’blanc est pour ceux qui abandonnent

“Trône”

T’es témoin d’un marriage gay entre une Kalash’ et une plume

Depuis 0.9, ils critiquaient mais ont tous saigné l’autotune

“Ça va aller”

‘Booba”, ‘échec’, j’n’ai pas trouvé de lien
Parler de mes défaites, c’est ne parler de rien

“Terrain”

Canon scié sur les genoux, j’attends Luna et son fiancé
J’suis peut-être un vieux con, oublie pas j’ai mangé pâtes au thon bâtiment C

“DKR”

Même noir j’pourrais rougir de haine
Esclave n’a pas d’remise de peine

“Éléphant”

Qui sont-ils vraiment ? Je m’interroge
J’fais Sept À Huit, mes ennemis sont devant la téloche

Dans le même temps, découvrez les 3 albums qui sortent aujourd’hui à ne pas rater.

Pin It on Pinterest