Le co-fondateur du A$AP Mob est impliquée dans une affaire très sombre.

Nous vous en avions parlé cet été, A$AP Bari était accusé d’agression sexuelle par une anglaise anonyme. TMZ nous apprend aujourd’hui que cette affaire a pris une véritable tournure judiciaire, la jeune femme ayant déposé une plainte officielle contre le fondateur de Vlone. Les faits pour lesquels A$AP Bari est poursuivi se seraient déroulaient le 9 juillet dernier dans un hôtel londonien. Le new-yorkais serait entré dans la chambre de la jeune femme en pleine nuit, accompagné d’un ami qui filmait la scène, alors que cette dernière dormait, en hurlant “T’as baisé mon assistant, maintenant c’est moi que tu vas baiser.” 

A$AP Bari aurait ensuite arraché les draps du lit de la jeune femme qui suppliait le designer de ne pas la violer et de la laisser libre, cette dernière tentant de se réfugier dans la salle de bain de sa chambre tandis que le co-fondateur du A$AP Mob criait “Je vais te baiser, tu vas me s**** la b***” avant de la balancer dans le couloir complètement nue. Prévenue par la sécurité de l’hôtel, la police aurait alors débarqué sur les lieux du crime, les agents ayant alors demandé à A$AP Bari de supprimer la vidéo de l’agression. Un ordre visiblement tombé dans l’oreille d’un sourd, les images de cette tentative de viol ayant été partagé en masse sur les réseaux sociaux cet été.

L’avocat de la jeune femme, qui a tenu à rester anonyme, a demandé plus d’un million d’euros au clan Bari, tout en expliquant qu’aucun accord à l’amiable ne pourrait être trouvé en dessous de cette somme. Les histoires de violences sexuelles à l’égard des femmes n’en finissent plus d’affluer ces dernières semaines et le A$AP Mob n’en est pas épargné.

Dans le reste de l’actualité, la B.O du film “Tueurs” qui réunit la crème du rap belge est disponible.

Pin It on Pinterest