Pointé du doigt par le célèbre groupe de leakers et spécialistes Yeezy Mafia, Stormzy aurait selon ceux-ci porté de fausses Yeezy Beluga 2.0 à l’occasion des MTV EMA Awards, déclenchant une bataille virtuelle des plus divertissantes.

Quelques heures après la performance de Stormzy dimanche soir à Wembley, les esprits se sont échauffés sur Twitter avec au coeur des débats, une future Yeezy 350 V2 Beluga 2.0 que la Yeezy Mafia a très vite déclarée fake. Une avalanche de tweets et de photos, qui ont depuis été supprimées, remettaient en effet en question la légitimité de la paire portée lors d’un évènement d’une telle envergure.

Lors d’échanges peu cordiaux entre le rappeur et le groupe de leakers, l’authenticité de la boîte et son numéro de série a également été contestée, pendant que des centaines d’internautes se régalaient devant un spectacle inédit. Venu sauver l’artiste grime sponsorisé, le vice-président de la branche Entertainment de adidas Jon Wexler a finalement surgi pour assurer la légitimité de la paire.

Déclenchant bon nombre de réactions, l’intervention du cadre de la marque allemande pourrait toutefois être remise en question, dans le cas où le rappeur aurait commis une grossière erreur que seul un haut placé de adidas aurait pu rattraper. Pour en avoir le coeur net, il faudra désormais attendre la sortie officielle de la nouvelle Yeezy Beluga 2.0. et les réactions de Yeezy Mafia qui s’en suivront.

Dans le reste de l’actualité, une casquette Nike x Off-White “The Ten” a fait son apparition à Seoul.

Pin It on Pinterest