À la suite de la sortie de sa mixtape C4 en 2009, le rappeur de Compton prit la décision de changer son nom de scène, passant de K.Dot à son vrai nom “Kendrick Lamar”.

Évidemment tout sauf hasardeux, ce changement de nom est le résultat d’une évolution de Kendrick, à la fois en tant qu’artiste mais aussi en tant qu’homme. Lors d’une interview à la ComplexCon où il était accompagné de Kobe Bryant, l’interprète de DAMN. a expliqué : “K.Dot, c’était comme un échauffement pour moi, aussi bien dans mes capacités d’écriture que dans ma capacité à aller en studio et dire ‘Vous savez quoi, je veux avoir la meilleure plume, n’importe qui présent sur le morceau, je veux le détruire, peu importe qui il est—que ce soit par les schémas de rimes, par les métaphores, les punchlines ou les jeux de mots.” Avant d’ajouter “À l’époque (de K.Dot ndlr) je n’avais pas encore les bonnes techniques d’écriture. C’est la transition où je deviens Kendrick Lamar et Kung Fu Kenny. Je vois Kung Fu Kenny comme un maître dans sa discipline maintenant. Maintenant j’ai la capacité de faire des chansons avec toutes les techniques nécessaires en ayant un esprit organisé pour créer la musique. Maintenant il n’est plus question d’être lié aux personnes dans le studio et aux potes, il est question d’être connecté avec les gens du monde entier, sans exception (via sa musique ndlr).”

Via cette intéressante déclaration, on comprend aisément que Kendrick Lamar perçoit sa carrière comme une possibilité de constamment évoluer qu’il a cherché à symboliser par son changement de nom. Symboliquement, à la manière de l’évolution d’un Pokémon, Kendrick Lamar a.k.a Kung Fu Kenny aurait alors atteint le stade ultime de l’utilisation de ses talents. Tant mieux pour nos oreilles.

Dans le reste de l’actualité, Kanye West va lancer sa propre plateforme de streaming.

Pin It on Pinterest