Les fans le savent, le vendredi est généralement une journée mouvementée en termes de sorties. Découvrez les pépites qui sortent aujourd’hui à ne pas rater.

Hamza, 1994

Attendu depuis près d’un an, ce nouveau projet d’Hamza aura su se faire attendre et il ne déçoit pas. Marqué par d’excellents singles à l’image de “Vibes” et “Destiny’s Child” ainsi que par une polyvalence nouvelle à l’image de l’intro “Life”, agréablement surprenante. Le Belge vient sans doute de livrer son projet le plus abouti et le plus diversifié. Pour confirmer sa dynamique, on ne peut que souhaiter au bruxellois d’accompagner la sortie de ce projet avec un joli succès commercial. C’est en tout cas tout ce que sa musique mérite.

Ty Dolla $ign, Beach House 3

À l’image du single “Don’t Judge Me” avec Future et Swae Lee, Ty Dolla $ign sait s’entourer des meilleurs artistes pour nous offrir des tubes aux sonorités R&B. Sur Beach House 3, on retrouve un casting XXL avec notamment Tory Lanez, Jeremih, Lil Wayne, YG ou encore Pharrell. Entre une grosse productivité ces derniers mois et un talent toujours plus affirmé, Ty Dolla $ign continue sur sa lancée en cette fin d’année 2017.

Majid Jordan, The Space Between

Après de solides singles où l’on retrouvait dvsn ou encore PARTYNEXTDOOR, d’autres artistes signés chez OVO Sound, le duo composé de Majid Al Maskati et Jordan Ullman dévoile aujourd’hui The Space Between (bien que le projet sera disponible cette nuit en France, à la manière de Morning After de dvsn) Depuis sa création en 2013, Majid Jordan ne cesse de convaincre grâce à un R&B aérien et romantique ainsi qu’un univers intriguant. The Space Between est l’occasion idéale d’enfoncer un peu plus le clou en s’affirmant comme un indispensable de la musique canadienne.

Snoop Dogg, Make America Crip Again

Après le solide Neva Left, sous forme de fan service pour évidemment faire plaisir à ses fans de longue date, Snoop offre ici un projet beaucoup plus contemporain puisqu’il prend naissance sur la contestation du mandat de Donald Trump. Vous aurez forcément remarqué le jeu de mot avec la phrase célèbre du président des États-Unis qu’il a martelé pendant campagne. Les Crips, originaires de Los Angeles, étant l’un des gangs les plus violents aux Etats-Unis, l’interprète de Doggystyle affirme une fois de plus son opposition à Trump en livrant une mixtape où l’on retrouve notamment Chris Brown et O.T. Genesis.

Lord Esperanza, Polaroid

Après un excellent EP Drapeau Noir, l’un des grands espoirs du rap français dévoile aujourd’hui son premier album Polaroid. Ultime témoin de sa polyvalence, cet album est marqué par des morceaux sensuels et chantés à l’image de “Maria” ainsi que par des bangers tels que “Oh Lord” ou “Noir” qui rappellent que Lord est avant tout un excellent rappeur. En constante progression et toujours soucieux de sortir des sentiers battus, Lord Esperanza confirme tout le bien que l’on pouvait penser de lui avec ce premier long format.

Sortent aussi aujourd’hui : Big K.R.I.T, 4eva Is A Mighty Long Time / Yo Gotti, Thinking Out Loud  / Yelawolf, Trial By Fire

Pin It on Pinterest