Slim Shady a démoli Donald Trump au cours d’un freestyle a cappella de quatre minutes diffusé lors des BET Hip Hop Awards.

Eminem est bel et bien de retour. En lâchant un freestyle magistral sur la personnalité et la politique du quarante-cinquième président des Etats-Unis, Marshall Mathers a frappé fort, très fort. Diffusé au cours de la cérémonie des BET Hip Hop Awards hier soir, cette rengaine de quatre minutes est une attaque directe contre l’administration Trump et les dérives raciste qu’elle ne cesse d’encourager. Abordant successivement la situation à Porto Rico, les protestations lors des hymnes en NFL ou encore le projet de construire un mur au Mexique, Eminem a réglé ses comptes avec le milliardaire devenu président.

Le rappeur de Détroit a distillé quelques belles punchlines comme “But we better give Obama props, ’cause what we got in office now is a kamikaze that’ll probably cause a nuclear holocaust, And while the drama pops, and he waits for shit to quiet down, He’ll just gas his plane up and fly around until the bombing stops / Mais nous ferions mieux de remercier Obama, car ce qu’on a maintenant dans le bureau ovale est un kamikaze qui va probablement causer un holocauste nucléaire, Et pendant que le drame se déroule, il attendra que les choses se calment d’elles-mêmes, il va monter dans son avion et voler en attendant que les bombardements stoppent.”

Alors que la sortie de son album approcherait à grand pas, Slim Shady confirme que son retour risque d’être très engagé. Dans le reste de l’actualité, Lil Uzi Vert a dévoilé 15 clips simultanément.

Pin It on Pinterest