Le rappeur pourrait être condamné à trente ans de détention.

Kodak Black va être prochainement jugé pour une agression sexuelle présumée sur une jeune fille mineure. Les faits se seraient déroulés en février 2016 dans une chambre d’hôtel du Comfort Inn and Suite de Florence en Caroline du Sud, à la suite du concert de Kodak dans cette même ville. Selon la chaîne d’actualité locale WPDE, le rappeur floridien vient tout juste d’être officiellement mis en examen pour “acte sexuel criminel au premier degrés”, la charge la plus lourde de la justice américaine concernant les agressions sexuelles. La date du procès n’a pas encore été fixée.

Les autorités de police du Florence County ont également formellement interdit à Kodak Black d’avoir le moindre contact avec la victime présumée et sa famille. Même si l’identité de cette dernière demeure secrète, des sources proches du dossier affirment qu’il s’agit d’une adolescente. La jeune fille avait en effet raconté ce qu’elle avait subi à l’infirmière de son établissement scolaire, qui s’était empressé de contacter les autorités locales pour enquêter sur cette histoire extrêmement sordide.

Dieuson Octave, de son vrai nom, avait été placé en détention provisoire en décembre 2016 suite à ces faits. Accusé à l’époque d’avoir bousculé, mordu et agressé sexuellement la jeune fille, le rappeur avait été libéré provisoirement en payant une caution de $100 000. En cas de condamnation lors de son futur procès, Kodak Black pourrait risquer jusqu’à 30 ans d’emprisonnement. Contacté par de nombreux médias, le management de l’artiste n’a pas encore communiqué sur le sujet. Nous vous tiendrons évidemment informés de toutes informations complémentaires concernant cette affaire très, très sombre.

Dans le reste de l’actualité, Kendrick Lamar a annoncé une deuxième date à Paris.

Pin It on Pinterest