Complètement indépendante et ce, depuis sa création en 1994, Supreme serait selon certaines rumeurs, sur le point de céder une partie de ses actions à un grand groupe étasunien spécialisé dans l’investissement.

Les surprises ne manquent pas cette semaine du côté de Supreme. Après avoir bousculé le monde du streetwear hier grâce à leur collaboration avec Stone Island, le fondateur de la marque James Jebbia avait annoncé vouloir rendre la marque plus accessible, en proposant aux clients des boutiques plus complètes, même un lundi ou un mardi, sans toutefois réellement préciser les moyens qui allaient être mis en place pour y parvenir.

Aujourd’hui ce sont de nouvelles rumeurs concernant le capital de l’entreprise Supreme New York qui ont fait leur apparition. Selon certaines sources proches de l’illustre marque de skateboard, le groupe Carlyle serait sur le point de conclure un marché portant sur des parts de la société, dont les chiffres n’ont pas encore été communiqués. Spécialisé dans le capital-investissement, celui-ci pourrait alors réaliser une véritable affaire en s’engageant avec Supreme, si ces informations s’avéraient exactes, contrairement aux rumeurs de rachat par LVMH qui avaient rapidement été démenties.

Nous attirons votre attention sur le fait qu’aucune annonce officielle n’a été faite par les deux parties. nous vous tiendrons évidemment au courant de l’évolution de la situation. Dans le même thème, voici tout ce qu’il s’est passé au drop Supreme x Stone Island.

Pin It on Pinterest