Alors qu’il est aujourd’hui l’un, si ce n’est le meilleur rappeur au monde, Kendrick Lamar a du, comme beaucoup d’autres artistes avant lui, prouver sa valeur.

L’anecdote peut paraître quelque peu improbable, elle est pourtant bien réelle. Elle remonte à la première rencontre entre Anthony “Top Dawg” Tiffith, l’actuel patron de TDE et le jeune Kendrick Lamar. Top Dawg n’étant à l’époque pas sûr que Kendrick possède le facteur X pouvant faire de lui l’un des meilleurs rappeurs au monde, le kid de Compton a du prouver sa valeur par tous les moyens.

C’est dans une interview avec le célèbre média américain Billboard que l’anecdote a été dévoilée par les membres du label. Ils l’ont en effet expliqué en affirmant “Il ne l’admettra probablement pas, mais Top n’était pas totalement convaincu par Kendrick au début” explique Terrence “Punch” Henderson avant d’ajouter “C’est pour ça que ma relation avec Kendrick était si intéressante ; que je comprenais ce qu’il faisait.” Pendant le premier rendez-vous entre Top Dawg et Kendrick, ce dernier affirma être “chaud“, ce à quoi le patron de TDE répondit “Pas de soucis, prouve le“. L’anecdote se termine par “Kendrick s’est rendu dans la cabine pour enregistrer et a kické une heure d’affilée.

Voilà donc comment, celui aujourd’hui considéré comme le visage du rap mondial a du un jour démontrer son talent et son audace face à un homme qui aurait pu tuer son père bien des années plus tôt, comme l’explique Kendrick dans le titre “DUCKWORTH.” issu de son dernier album DAMN.. Depuis, la confiance que porte le patron de TDE envers Kendrick Lamar est énorme, sans grande surprise.

Pin It on Pinterest