Vous êtes passés à côté des nombreuses sorties sneakers et apparel de la semaine ? Pas de problème, Views vous aide à faire le point, avec un tour d’horizon des drops immanquables des 7 derniers jours.

Balenciaga “Triple S”


Adulée ou détestée, la dad shoe de Balenciaga et sa semelle XXL sortait ce jeudi dans 4 coloris inédits. Pré-usée et tirant son inspiration de milieux sportifs distincts, la Triple S tant attendue n’a, malgré son coût important, pas fait hésiter longtemps les différents amateurs chics de cette branche du streetwear en pleine expansion.

Supreme x Andres Serrano


Jeudi, c’était avec un artiste et photographe new-yorkais spécialisé dans la représentation du corps et de son rapport à la religion que Supreme lançait une nouvelle collaboration de sa saison Automne/Hiver 17. Une vaste et originaale gamme de magnifiques hoodies, t-shirts et autres Vans Old Skool, qui n’ont pourtant pas eu autant de succès que le t-shirt Supreme jaune orné d’une simple plante verte…

Acronym


Référence incontestable en termes de techwear, Acronym dévoilait mercredi son drop hivernal. Avec une nouvelle fois son créateur Errolson Hugh revêtant le rôle de mannequin, le label berlinois proposait diverses vestes, pantalons et accessoires fonctionnels pour les clients les plus rapides. Pour la première fois dans l’histoire d’Acronym, certaines pièces se sont écoulées en moins d’une minute avant d’envahir eBay affichant des tarifs astronomiques.

Nike Air Max 97 x UNDFTD

Reprenant les codes couleur remis au goût du jour par Gucci, Nike a frappé très fort en collaborant avec le leader du streetwear californien et américain qui fêtait ses 15 ans d’existence. Grâce au choix opportun de la Air Max 97, les deux entités ont évidemment vu les stocks s’écouler à une vitesse folle ce jeudi sur les divers sites européens de revendeurs agréés. Pour clôturer en beauté cette semaine fructueuse, Nike et UNDFTD avaient invité les personnalités les plus cool du milieu fashion de Los Angeles, à l’occasion d’une petite fête très select dans le Pop-Up Store aménagé sur Fairfax.

Stone Island “Frost Finish”


Après la récente sortie de pulls thermosensibles, c’est une gamme hivernale complète aux airs de “Shadow Project” que Stone Island a ajouté dans ses rayons mecredi, dans laquelle pantalon, doudounes et gilets ont subis des traitements inédits. Ajout d’un agent spécial pour un effet déperlant ou pose d’un enduit blanc pour la création d’un effet givré, la marque à la boussole a une nouvelle fois prouvé qu’elle détenait le monopole dans ce domaine du streetwear distingué où la qualité des matériaux et leur originalité prime. Une bonne partie de la collection est encore disponible sur le site de Stone Island pour les retardataires.

Pin It on Pinterest