L’iconique album K-Dot existe sous de nombreuses formes, selon ses propres dires.

Oeuvre complexe et fascinante, good kid m.A.A.d city avait définitivement installé Kendrick Lamar parmi les artistes majeurs de son époque, il y a de cela déjà cinq ans. Ce concept album évoquant la jeunesse difficile de Kendrick au sein du quartier de Compton à Los Angeles avait été un triomphe public et critique, de par sa profondeur musicale et lyrique. Néanmoins, ce second album n’a pas encore livré tous ses secrets. Figurant en couverture de la première édition du “Hip-Hop Power Players” de Billboard, K-Dot a accordé une interview fleuve au média américain, déclarant notamment que la version de good kid m.A.A.d city que nous connaissons est loin d’être la seule.

Perfectionniste de l’extrême, Kendrick Lamar a en effet enregistré de nombreuses autres versions de l’album, avec d’autres chansons et une autre trame narrative : “On a fait ‘good kid m.A.A.d city à peu près trois fois, quatre fois, avant de le commercialiser… De nouvelles chansons, un nouvel album. Je voulais raconter cette histoire, mais je devais bien l’exécuter. Tout ce qui m’intéresse est l’exécution. Les chansons peuvent être bonnes, les refrains peuvent être bons, si tout n’est pas parfaitement exécuté ce n’est pas un bon album.” Reste à savoir si une ou plusieurs de ses versions seront un jour dévoilées au grand public. En attendant, on ne résistera pas à la tentation de se réécouter cet album majeur de la discographie de K-Dot. 

Pin It on Pinterest