Hier soir, aux alentours de 20h, le tumultueux XXXTENTACION dévoilait le clip de son hit “Look At Me!”. Attendu de longue date, ce visuel n’aura pas manqué de faire parler, créant autant d’incompréhension que de réactions dithyrambiques.

Le morceau débute par une présence divine semblant symboliquement tomber du ciel et s’adressant directement au rappeur, avant que le morceau ne débute par le refrain explosif de “Look At Me!”. Dès lors, on retrouve le rappeur de Miami dans une salle de classe agressant un professeur au milieu de son cours.Le clip prend une tournure toute particulière lorsqu’à la 52ème seconde la musique s’arrête et qu’un plan de X pendu à un arbre (en compagnie de plusieurs personnes) apparait. Se lance alors le morceau “Riot” qui nous laisse découvrir un clip radicalement différent, où des images de violences policières et de voitures brûlées font leur apparition, témoignant du conflit social régnant au États-Unis.

Initialement annoncé comme le clip d’un banger écervelé, le clip devient en fait un moyen pour XXXTENTACION de dénoncer, en se servant de l’attraction que représentait le clip de son single phare. La suite de la vidéo est marquée par une scène très provocante où X s’accroupit au milieu de deux enfants, l’un blanc, l’autre noir, avec une corde et qu’il prend la décision de pendre le jeune garçon blanc. La scène a immédiatement choqué et symbolise sans doute l’un des messages fort du clip, puisqu’elle dénote des réactions très différentes d’une société en fonction de qui subit les violences. La dénonciation par la provocation.Le clip se termine sur une scène sombre et sans musique où le rappeur récite un texte appelant à l’égalité des races et à un humanisme prédominant qui aurait pour but de tolérer chaque personne, tout en affirmant bien sa volonté de lutter contre la hiérarchisation des violences. Un discours éminemment utopiste dans une société gangrenée par le racisme, les discriminations en tout genre et une fracture sociale renforcée par l’élection du 45ème président des États-Unis. Toutefois, c’est un discours qui dénote une certaine prise de conscience globale pour un rappeur encore très jeune et dont le discours n’avait rien de social et encore moins de contestataire jusqu’ici.

La force du rappeur floridien ici, et la raison pour laquelle son clip a un tel impact, est qu’une fois de plus il réussi à déstabiliser l’auditeur, le surprendre en l’embarquant dans un univers choquant qui démontre (en partie et de manière brouillonne certes) les maux d’une communauté tout en attaquant les institutions tout au long du clip.

Au final, trois parties distinctes semblent se séparer au sein du clip : une première partie excentrique, folle, s’attaquant à l’école et aux symboles d’autorités qui n’est pas sans rappeler Odd Future, une seconde partie moralisatrice et engagée contre la violence et la haine qui anime la société dans laquelle il vit pouvant faire écho à l’activisme de Kendrick Lamar et J.Cole et une dernière partie où il énonce son discours dans une ambiance glaçante en total opposition avec le turn-up iconique que symbolise le morceau initialement clippé.

En clair, XXXTENTACION s’en prend à l’école, la police et l’état dans un clip qui laissait présager quelque chose d’axer sur l’ambiance au vu du morceau “Look At Me!”. Le public est pris de court, le message est puissant, bien que d’apparence brouillon et le résultat est une avalanche de réactions qui lui offre une fois de plus un buzz retentissant. Le pari semble gagnant, une fois de plus.

Pin It on Pinterest