À 13 ans, Smooky MarGielaa se lançait dans le rap avec pour seuls alliés l’application GarageBand, une voix fluette et une détermination sans faille. Deux ans plus tard, le garçon s’est offert, à seulement 15 ans, une place de choix dans le A$AP Mob. Aussi précoce qu’impressionnante, son ascension laisse présager de très belles choses à l’avenir.

Le 25 août dernier, le A$AP Mob dévoilait la Cozy Tapes Vol. 2, une nouvelle mixtape de l’éminent crew new-yorkais où les fans avaient eu la surprise d’y retrouver le jeune Smooky MarGielaa. Présent sur les titres “Black Card”, “BYF”, “Get the Bag” et “Bahamas”, le rappeur ado n’a pas manqué de se distinguer au milieu de cette pléthore de rappeurs de renom. De l’egotrip à foison, une audace impensable à cet âge et un flow élégant, c’est de cette façon qu’il su se faire remarquer sur les 4 morceaux du projet auquel il a pris part. “Je voyage, j’ai plus le temps pour l’école maintenant / Je deviens riche / Sur le point d’aller choper une Bentley” c’est sur ces quelques mots que se termine son dernier couplet sur le projet, une manière de finir sur une pointe d’arrogance qui semble définir une part importante de son art. Avant ça, c’était A$AP Twelvyy qui l’invitait sur le morceau “Brothers” de son excellent premier album 12 dévoilé le 4 août dernier. Des featurings hors du commun pour un garçon on ne peut plus rookie dans le milieu du rap. Les retombées ont été quant à elles immédiates:

Être sur le Cozy Tapes Vol. 2 m’a donné énormément de visibilité. Mes abonnés ont grimpé, mes écoutes aussi. J’ai même FaceTimé avec Diddy.

Se déclarant inspiré par Migos, c’est sans surprise que l’on découvre que malgré son origine du Bronx, c’est bien le sud-est des États-Unis qui a influencé le rap de Smooky MarGielaa. Des productions aux flows, Atlanta est imprégné partout dans son rap. S’il déclare avoir toujours bercé dans la musique grâce à son père, notamment en écoutant Michael Jackson, c’est bien les figures de proue de la trap qui ont façonné l’artiste qu’il est aujourd’hui. À 15 ans, on ne peut toutefois pas exiger du rappeur des capacités lyriques bluffantes. Pour autant, la simplicité de ses propos entre témoignages de son vécu dans le Bronx et arrogance naturelle font que ses morceaux ne souffrent pas d’une carence lyrique particulière. On peut aisément imaginer que des progrès naturels dans le domaine auront lieu, à la manière d’A$AP Rocky dont les textes ont progressé au fil des années. Dans ce registre, l’influence de Young Thug et donc de Gucci Mane est palpable puisque le kid du Bronx n’écrit aucun de ses textes mais se rend directement en studio d’enregistrement pour se laisser bercer par la prod. Une technique dite d’écriture automatique que Guwop a rendu iconique et dont le style de MarGielaa s’y adapte parfaitement.

À la suite de la sortie de la Cozy Tapes Vol. 2, Smooky a déclaré avoir lu que les fans qualifiaient son style de “mélodieux“, un adjectif qui semble bien adapté tant son ton fredonnant et son utilisation très haut perchée de l’autotune confèrent une voix déjà toute particulière au garçon. Il pioche ses influences chez énormément d’artistes mais ne résonnent globalement comme personne et à 15 ans, c’est une immense force.

Parti très fort, Smooky ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Pour preuve, il a annoncé en interview la sortie d’une mixtape dans les prochaines semaines tout en indiquant avoir en réserve des featurings avec Rocky, Ferg, Twelvyy et Ant. Largement poussé par le crew, Smooky fait désormais partie intégrante du A$AP Mob à la manière de Playboi Carti et représente donc l’avenir du collectif fondé par le regretté A$AP Yams.

Il faudrait être devin pour aujourd’hui prédire l’avenir de Smooky MarGielaa, tant de nombreux talents précoces avant lui se sont brûlés les ailes. Toutefois, le fait d’être entouré par un crew chevronné l’embarquant partout avec lui et une volonté de devenir, comme il l’a expliqué à XXL Magazine, “the next superstar” font de lui un personnage à suivre de près. En attendant sa première mixtape qui donnera une idée un peu plus précise de ce qu’a l’ado dans le ventre sur la longueur d’un projet, son single “Stay ‘100” se rapproche des 200 000 écoutes et s’affirme déjà comme le premier single d’envergure de Smooky MarGielaa, et sans doute pas le dernier.

Pin It on Pinterest