Alors que tout semble aller pour le mieux chez Nike, un fait économique émergeant concernant Jordan Brand gène de plus en plus la marque au Swoosh.

Un simple problème de tendance serait-il la cause d’importants soucis pour Nike ? Ce n’est pas une grosse surprise pour les sneakerheads, mais la marque au Jumpman semble ne plus séduire comme elle l’a fait pendant de nombreuses années, passée très loin derrière les runners de chez Nike et adidas. Le problème de ce simple phénomène de mode a amplifié quand les chiffres s’y sont mêlés, en effet d’après plusieurs sources les performances de Jordan Brand sont “Bien pires que prévues” posant à Nike un véritable “problème avec la marque“.

Outre un évident soucis de tendance sur les sneakers basket-ball, Jordan subit un véritable fait de société avec une très importante baisse de ses ventes en Amérique du Nord, pourtant zone clé de son chiffre d’affaires. Les silhouettes les plus récentes de Jordan ne sont plus sold-out aussi vite et affichent des résultats faméliques à Jordan Brand comparé aux ventes des Jordan archive, qui elles, explosent.

Voilà donc la pierre angulaire de la stratégie de la marque à la virgule pour donner un nouvelle élan au Jumpman. En effet Nike a décidé de ressortir bons nombres de Jordan retro aux colorways mythiques pour relancer un marché de moins en moins demandeur grâce à des modèles ayant performé à chaque release. Jordan I, III, IV, V, VI, VII et XI pour les tiges, Black Toe, Space Jam, Royal, Bred, ou encore Shadow pour les colorways qui ont tous été ressortis cette année et qui confirment à merveille cette stratégie.

Un problème de fond donc, dont de nombreuses personnes se doutaient qui éclate aujourd’hui au grand jour. Il faudra par conséquent guetter l’application Nike Sneakrs qui pourrait délivrer de nouveau certains modèles iconiques comme la Jordan 1 Doenbecher ou autre Barons.

Dans le reste de l’actualité, Pornhub et Richardson ont annoncé une collaboration.

Pin It on Pinterest