La rentrée approchant à grand pas, c’est l’occasion de faire le tour des séries qui vont sortir dans les prochains jours et qui devraient vous occuper de nombreuses heures.

American Horror Story : Cult

Sortie : 5 septembre

L’horreur ayant fait son trou dans notre réalité, l’élection de Donald Trump constituera le point de départ de cette nouvelle saison de la série créée par Ryan Murphy. Sobrement intitulé “Cult”, ce septième volet du show horrifique de la chaîne FX nous plongera au coeur de l’Amérique déchirée que dirige désormais Donald Trump, dont l’élection a laissé libre cours à toutes sortes de manifestations plus sordides les unes que les autres. Partant de ce postulat, la série d’anthologie s’intéressera à la traque d’une famille du Michigan par un culte obscur, visiblement mal intentionné, et fasciné par la terrifiante figure du clown. Cette saison 7 s’annonce aussi bien engagée politiquement que glaçante.

The Deuce

Sortie : 10 septembre 

New York, début des années 70, le trafic de drogue gangrène une ville venant tout juste de légaliser le tournage de films pornographiques, un art vu par la mafia comme le nouveau filon juteux dans lequel se lancer. Avec un tel univers, HBO semble bien parti pour tenir sa nouvelle pépite. Affichant James Franco, qui joue par ailleurs deux rôles, et Maggie Gyllenhaal au casting, “The Deuce” a tout pour être l’un des plus gros succès public et critique de l’année. Cette immersion dans un New York glauque, crasseux, mais aussi sexy, colle parfaitement à la philosophie qui a donné ses lettres de noblesse aux productions estampillées HBO. L’univers que nous donne à voir le trailer de la série donne en tout cas très envie.

The Gifted

Sortie : 2 octobre

Après l’excellente surprise “Legion” parue en début d’année, Marvel continue son exploration de l’univers des X-Men avec le prometteur “The Gifted”. La nouvelle série de la Fox pourra compter sur le savoir faire de Bryan Singer, le réalisateur historique de la saga sur les mutants au cinéma, qui officie ici en tant que producteur exécutif. “The Gifted” s’intéressera à la traque d’enfants mutants particulièrement puissants par le gouvernement américain, ce dernier souhaitant les retenir en captivité. Contrairement à “Legion”, “The Gifted” s’inscrira dans l’univers des X-Men créé par les films de Singer, et certaines connexions seront sans doute faites entre petit et grand écran, pour le plus grand plaisir des fans.

Mindhunter

Sortie : 13 octobre

David Fincher est de retour sur Netflix. A l’origine du désormais culte “House of Cards”, le réalisateur américain va revenir hanter nos esprits avec “Mindhunter”, son nouveau bébé. Fidèle à son goût pour l’exploration de la noirceur humaine, David Fincher nous proposera de suivre le travail de deux profilers du FBI dans les années 70. Ce tandem est chargé d’interroger ce qu’il se fait de pire en terme de psychopathes, dans le but d’analyser les esprits malades de ces tueurs. Cette plongée dans les ténèbres s’annonce extrêmement prometteuse. Connaissant le génie du réalisateur américain, on ne risque pas d’être déçu.

White Famous

Sortie : 15 octobre

Créée par Jamie Foxx (qui joue d’ailleurs son propre rôle) et Tom Kapinos (Californication), “White Famous” s’intéresse aux péripéties que rencontrent un acteur afro-américain lors de sa découverte de la vie de célébrité. La nouvelle production de Showtime s’annonce délirante à souhait et sera portée par des prestations comiques de haut vol. Néanmoins, Jamie Foxx a expliqué que la série explorerait également des problématiques plus complexes, comme le white washing à Hollywood, ou comment les studios refusent souvent d’ajouter de la diversité dans leurs castings. Sûrement plus profonde qu’elle n’y paraît , cette nouvelle comédie ne laisse présager que du bon.

The Crossing

Sortie : TBA

Sans date de diffusion pour l’instant, “The Crossing” devrait néanmoins débouler sur les écrans avant la fin de l’année. La série d’ABC abordera la crise des réfugiés sous un angle complètement novateur : Des milliers de personnes arrivent sur les côtes américaines et demandent l’asile car leur pays est en guerre. Sauf que cette nation ravagée par un conflit meurtrier n’est autre que les Etats-Unis… 500 ans plus tard. Venus du futur, les réfugiés américains demandent donc à leurs ancêtres de les accueillir. L’idée sur laquelle repose la série est extrêmement originale, reste à savoir si elle réussira à être exploitée avec la justesse et le talent qu’elle mérite. On croise les doigts.

Pin It on Pinterest