Collaboration de l’année et ce, sans l’ombre d’un doute, la série Ten Icons Reconstructed proposera dès septembre 10 modèles iconiques revisités, séparés en deux processus distincts : “Revealing” et “Ghosting”.

Incontestablement plus pointues et travaillées que de nombreuses sneakers sorties au cours des derniers mois, chacune de ces 10 baskets mérite une attention toute particulière, c’est pourquoi nous avons décidé de les passer à la loupe une par une, avec aujourd’hui un focus sur la Air Max 90.

Autre vedette du pack “Revealing” impliquant cinq paires entièrement découpées, ouvertes et reconstruites, la Air Max 90 était l’un des premiers modèles de la collaboration à avoir été aperçu et a en l’espace de quelques mois, nourri d’énormes attentes auprès de la communauté sneakers. Icône du mouvement Gabber et incontestablement la basket préférée des Néerlandais et autres amateurs de rave, son traitement grossier et innovant permettra sans aucun doute à cette paire de vivre un nouvel âge d’or et qui sait, de voir sa silhouette se démocratiser encore quelque peu.

Particulièrement fidèles aux premières images que l’on découvrait au fil de l’été, c’est une paire froide aux différentes teintes de blanc que l’on retrouvera en septembre prochain. Comme prévu, le quadrillage oblique fin se retrouvera sur la partie haute de l’empeigne, autour des lacets, en guise d’habile rupture avec le reste de la paire qui affichera des éléments unis. Haut-fait de la collection, la languette haute à la mousse apparente gardera son aspect jauni, surmontée de la désormais habituelle étiquette placée sur le côté, à la verticale.

Côté extérieur, on notera évidemment la présence du swoosh blanc aux coutures apparentes mais sur ce modèle discrètes, qui viendra séparer les deux principaux tons de l’upper, blanc cassé et blanc taupe. Tout comme sur la Air Jordan 1 et la Air Presto, une minuscule étiquette orange accompagnera la virgule, qui se verra de plus barrée par une bande noire synthétique tellement disgracieuse qu’elle en deviendrait nécessaire. Petite surprise, aucune inscription ne viendra orner cette face de la midsole, déjà bien aménagée par les bulles d’air ô combien mises en valeur sur cette couleur Ice qui fait magistralement ressortir le off blue présent sur l’avant de la paire.

Côté intérieur, le swoosh pourrait encore une fois disparaitre, pour laisser sa place aux inscriptions industrielles blanches rendant hommage à la firme de l’Oregon. Les bandes noires synthétiques devraient vraisemblablement se retrouver sur cette face intérieure, tout comme les écritures “Shoelaces” déjà célèbres à l’extrémité des lacets. Bien visible également depuis cette face, on notera enfin le caractère atypique du heel tab, réduit pour l’occasion et recollé pour un effet négligé une fois encore des plus réussis.

Proposée en avant-première au fil du mois de septembre, la Air Max 90 x OFF-White sera vendue à New-York, Londres, Milan et Paris durant les diverses Fashion Weeks, avant une sortie globale en novembre prochain, pour un prix annoncé de $160.

Pin It on Pinterest