Le 30 mars dernier, Kendrick Lamar dévoilait “HUMBLE.”, le single majeur d’un album qui allait grandement faire parler de lui.

Dans le fameux morceau “HUMBLE.”, qui est à ce jour le plus gros single de la carrière de Kendrick, ce dernier se montre particulièrement agressif dans le refrain tout en s’adressant clairement à quelqu’un. Dès lors, de nombreuses théories sont sorties, notamment sur le fait que ce refrain représentait une attaque envers Big Sean ou Drake.

Rolling Stone a dévoilé aujourd’hui un énorme entretien avec le rappeur de Compton où ce dernier a notamment répondu à cette question qui a animé ses fans et créé de nombreux débats. Lorsque le journaliste lui demande s’il faisait directement référence à lui-même, Kendrick explique “Tout à fait. C’est l’ego. Quand vous regardez les noms des morceaux de l’album, ce sont toutes mes émotions et tout ce que je génère et ce qui me définit. C’est pourquoi j’ai fait ce morceau, où j’en ai tout simplement rien à foutre, où je dis à l’auditeur, ‘Tu ne peux pas me tester’. Mais au final, je fais une introspection et me regarde dans le miroir.

À la manière de JAY-Z dans “Kill JAY-Z”, Kendrick chercherait donc à tuer son ego. Cela n’a pourtant pas empêché JAY-Z de s’en prendre à son ancien ami Kanye West dans “Kill JAY-Z. Kendrick joue-t-il ainsi un double jeu en affirmant qu’il ne s’adresse qu’à lui-même dans ce morceau ? Les fans seront forcés avec cette déclaration de lui laisser le bénéfice du doute, bien que les fantasmes d’un beef impliquant Kendrick Lamar ne risquent pas de s’atténuer, loin s’en faut.

Retrouvez l’entretien complet de Kendrick Lamar pour Rolling Stone.

Pin It on Pinterest