Quelle vie meniez-vous à 16 ans ? Une vie très probablement aux antipodes de l’ovni Lil Pump. Avec 16 années au compteur, l’ado star d’un rap décomplexé connait une trajectoire aussi folle que risquée.

La gueule cassée par la drogue, les yeux continuellement explosés, des dreadlocks fièrement portés tout en donnant l’impression de continuellement sortir du lit à chaque apparition public, voilà ce que le physique de Lil Pump dégage. Vous le constatez, on est ainsi loin des gendres idéaux de la discipline.

La drogue, la drogue, les femmes, la drogue, les femmes et le rap. Voilà ce qui semble rythmer le quotidien d’un individu aux apparences malsaines et dont l’espérance de vie n’est pas particulièrement élevée au vu de son mode de vie à un âge si précoce. Et pourtant, Lil Pump n’est pas un camé accro aux filles faciles comme les autres, c’est un rappeur labellisé « Soundcloud » qui fascine autant qu’il interroge. Sa musique propose au premier abord un contenu particulièrement vide, dont le seul objectif est bien souvent le turn up de son public en concert. Les écoutes multiples peuvent n’y rien changer, tant apprécier la musique de Lil Pump est loin d’être un exercice aisé. Pourtant, son efficacité dans certains contextes se révèle indéniable et ses millions de vues accumulées sur Soundcloud viennent confirmer l’idée.

Bien que son succès semble tenir à peu de choses, Lil Pump s’est construit une impressionnante fan base sur Souncloud. Son compte cumule 150 millions de vues et ses réseaux sociaux sont devenus d’énormes plateformes pour relayer sa musique, et surtout mettre en avant son mode de vie où décadence est le maître mot. La question qui demeure alors est la suivante : comment cet adolescent, qui est loin d’avoir révolutionné le genre et dont le style fait tant débat, a-t-il pu devenir la plus grande sensation sur Soundcloud depuis le chaotique XXXTENTACION ? C’est un mélange de différents aspects qui font que les planètes semblent s’être alignées idéalement pour Pump. Il y a d’abord cette musique facile d’accès et dont les refrains particulièrement catchy ont une capacité à rester en tête dès la première écoute, additionnés à des productions qui, bien souvent, offrent toute la teneur musicale du morceau tant la voix de Lil Pump ne brille pas par sa musicalité. Ses flows nonchalants et souvent parlés n’ont quant à eux rien de bluffant non plus : pour beaucoup ils symbolisent parfaitement le tant décrié — pourtant si populaire —  mumble rap. Le banger “D Rose” en est d’ailleurs le meilleur exemple tant son refrain simpliste mais efficace est le moment le plus intense des concerts de Lil Pump.

Viens ensuite une personnalité, une aura, voire un charisme pour beaucoup (bien que cela soit évidemment discutable…) qui provoque un renforcement consistant de sa fan-base. Allant parfois même jusqu’à l’aspect gourou de secte (qui n’est évidemment pas sans rappeler XXXTENTACION) tant ses fans semblent acharnés et complètement enclins à répéter sa catchphrase “ESKEDIT” inlassablement. Lil Pump représente quelque part le rêve de tout ado rebelle, qui n’en a que faire des moeurs de la société. Le rappeur vit de manière totalement indépendante, sa consommation de drogues et de femmes ayant sans doute la capacité à faire rêver la partie la plus caricaturale de son public.

La question du succès à long terme de Lil Pump demeure la plus grande interrogation à son sujet. Son style ne semble pas ouvert à de grands changements, et son contenu très répétitif pourrait rapidement lasser ses fans de longue date. D’autant que son style actuel ne lui permettra sans doute jamais d’atteindre une audience large ni mainstream, celle là même qui permet à des artistes de passer d’une fan-base réduite sur les réseaux sociaux à une notoriété globale. Ce challenge a été celui des artistes d’Atlanta tels que Lil Yachty ou Young Thug, dont l’aspect de phénomènes du net devait se transformer en des artistes reconnus et populaires dans le monde entier. Bien que les ventes de leurs albums respectifs ne l’aient pas forcément traduit, Yachty et Thug ont réussi à collaborer avec des artistes très populaires et prendre part à des tubes planétaires. Lil Pump réussira-t-il à sortir de cette bulle internet dans laquelle il vit actuellement ? Rien n’est moins sûr. Sans une évolution artistique, il demeurera donc un rappeur labellisé Soundcloud dont le plafond de verre aurait été tout simplement trop important pour réussir à exploser sur le devant de la scène. Et jusqu’ici, c’est malheureusement pour lui le scénario le plus probable.

Récemment, Lil Pump a annoncé que son premier projet verrait le jour au mois d’août. Ce sera sans doute un énorme élément de réponse quant à sa pérennité dans l’industrie. Si il se montre incapable de satisfaire son public avec cette première mixtape, il sera évidemment compliqué d’aller plus haut. Au contraire, un projet intéressant artistiquement montrerait qu’il n’est pas seulement un rappeur capable de singles abrutissants. À seulement 16 ans, il n’est évidemment pas exclu que Lil Pump prenne la décision d’évoluer artistiquement pour tenter d’offrir des projets consistants à ses fans. Pour rappel, à 16 ans Mac Miller était un rappeur dont la musique était marquée par la drogue et l’immaturité et son évolution a prouvé qu’il était possible de se réinventer dans le rap.

Au vu de ce qu’il a proposé jusqu’ici, difficile de ne pas être pris de court par la hype démesurée de Lil Pump. Bien que son contenu soit efficace par séquence et que sa personnalité d’outsider je-m’en-foutiste puisse séduire, il n’en demeure pas moins un artiste qui a encore tout à prouver. Dans l’attente d’une démonstration de sa polyvalence musicale ou encore de sa capacité à écrire un morceau censé, il faudra patienter et laisser le bénéfice du doute à un garçon qui n’a que 16 ans et qui doit encore tout apprendre. Le principal intéressé l’évoque d’ailleurs dans son morceau “Ignorant” “Les gens s’en prennent à moi parce que je suis ignorant.” Faute avouée, à moitié pardonnée…

Au final, et malgré de nombreux défauts, Il est important de prendre énormément de recul sur ce qu’est Lil Pump et l’aspect dérisoire et volontairement immature de sa musique. C’est jusqu’ici un artiste « fast-food », dont la musique semble seulement briller sous l’alcool et la drogue en soirée et en concert. Toutefois, et jusqu’à preuve du contraire, Lil Pump n’a jamais prétendu à un quelconque statut dans le rap et semble très au fait de continuer à vivre de substances illicites et de soirées endiablées avec des jeunes femmes aux moeurs légères, puisqu’après tout, c’est sans doute la vie que Lil Pump a toujours rêvé d’avoir.

Pin It on Pinterest