La finale de la Summer League a sonné la fin du partenariat entre adidas et la NBA. Une jolie histoire qui n’a malheureusement pas forcement trouvé une fin joyeuse.

Nike arrive, et ce sur un contrat long terme : au revoir donc les termes “domicile” et “extérieur”, au revoir aussi les maillots à manches longues et bonjour le sportswear (très) haut de gamme. La marque à la virgule va bousculer l’esthétisme des maillots NBA et c’est exactement ce dont la grande Ligue avait besoin pour avancer avec son temps.

Les équipements tombent au compte goute, les franchises dévoilent au fur et à mesure leurs armures pour le prochain exercice, les nouveautés arrivent et le bon goût est jusqu’ici de mise. Finalement, Nike et la NBA sont des partenaires quasi innés, une évidence dont la réalisation était attendue de tous. Des technologies performantes, des designs sobres et classes, les nouveautés sortent et la collaboration séduit déjà. Oui, 2017/2018 sera la saison du sponsoring, oui, les joueurs vont arborer de nouveaux sponsors mais ce scandale est mort-né tant le rendu est jusqu’ici unanimement salué, malgré cet aspect marketing qui avait initialement fait grincer des dents. Rien d’extrêmement disgracieux donc, les sponsors étant légers, sur le torse et habilement choisis par les franchises.

L’autre nouveauté qui a immédiatement conquis l’univers de la balle orange est évidemment ce maillot siglé Jordan Brand pour les Hornets de Charlotte. La franchise, qui appartient à Michael Jordan, avait demandé cette faveur à la NBA et a vu son offre acceptée : son jersey sera donc orné du logo de celui qui est considéré comme le plus grand basketteur de l’histoire. Au-delà de l’aspect marketing, c’est évidemment un immense plaisir que de voir le logo d’un joueur qui a tant marqué la Ligue (et qui lui a permis de devenir ce qu’elle est aujourd’hui) se retrouver sur le maillot de sa franchise, d’autant plus quand on sait l’importance des paires de Jordan dans la NBA. Nul doute que ce petit détail rendra le maillot des Hornets particulièrement populaire.Au final, on retrouve des silhouettes de qualité avec les meilleures technologies sportives de Nike et des designs fins et discrets qui respirent le bon goût. Enfin, c’est ce swoosh tant apprécié, positionné de manière bien imposante sur le torse qui vient achever à merveille un travail de haut vol. Outre les maillots, c’est bel et bien sur le textile d’avant-match et le lifestyle que la marque de l’Oregon est attendue, car sur ce point, Adidas via sa marque Mitchell & Ness avait réalisé du très bon travail. Une première veste, qui a fuité pour les Sacramento Kings, nous laisse entrevoir un design sobre, un swoosh apparent pour les avants matchs et un gros logo NBA sur la manche. Un design qui symbolise encore une fois l’envie de bien faire et symbolise de très bons débuts.

Il est vrai que pour la suite, l’univers NBA attend beaucoup de la marque à la virgule notamment avec la réédition de produits rétros, de hoodies, de vestes, d’une collection lifestyle sportswear poussé ainsi que des éditions spéciales et une véritable explosion des gammes player signature, à l’image de Paul George, Kyrie Irving ou autre Ben Simmons. Mais pour tout cela, il faudra sans doute patienter encore un peu.

Ce n’est bien évidemment que le début et la firme de l’Oregon est loin d’avoir dévoilé tous ses atouts, mais jusqu’ici les perspectives d’avenir son particulièrement excitantes. Aussi bien pour les fans de la balle orange que pour les fans de sportswear, le résultat est — pour l’instant — une belle satisfaction. Mais est-ce vraiment une surprise pour une marque qui a réussi à conquérir les deux depuis plusieurs décennies ?

 

Pin It on Pinterest