A peine âgé de 15 ans, Rashed Belhasa, plus connu sous le nom de “Money Kicks”, dévoilait hier sur son compte Instagram des photos et vidéos de sa Ferrari, entièrement recouverte des motifs de la collaboration la plus hype de l’année.

Pendant que les Qataris s’octroient difficilement les services de Neymar, l’histoire est bien moins complexe à quelques kilomètres de là, du côté de Dubaï, et pourtant tout aussi aberrante. Si vous n’avez jamais entendu parler de “Money Kicks”, il s’agit d’un adolescent pré-pubère pas tout à fait comme les autres, connu pour ses vidéos postées en compagnie de la jet set américaine, mais surtout pour sa propension à gaspiller les sous de papa et maman en moins de temps qu’il n’en faut pour dire “Yeezy”.


Après avoir commandé une Cadillac Escalade transformée en une véritable Yeezy sur roues, le gamin a effectué hier son grand retour sur la toile, par le biais d’une photo puis d’une vidéo, mettant en scène tout ce que l’on peut trouver de plus hype en 2017. Devant son bolide qu’il n’est même pas encore en âge de conduire (18 ans à Dubaï), le premier à être estampillé Supreme x Louis Vuitton selon ses dires, Rashed Belhasa pose fièrement, emmitouflé dans plusieurs milliers d’euros de vêtements issus de cette même collaboration. Résultat, une tenue des plus disgracieuses et emplie d’opulence, tout cela à titre bien évidemment provocateur, bref une bonne raison de commencer à apprécier Léo Mandella à sa juste valeur…

Pin It on Pinterest