Petit à petit en train de se muer en une véritable entreprise, le groupe Facebook The Basement a officialisé aujourd’hui un accomplissement de taille, au travers d’une première collaboration avec Nike.

Créé en 2013 des suites de la volonté de proposer une plateforme d’échange indépendante de celle liée à Supreme, le groupe a rapidement connu un large succès en Grande-Bretagne avant de voir sa communauté gonfler aux quatre coins du monde. Souvent invités à divers événements organisés à Londres par de grandes enseignes dont Nike, les illustres membres de The Basement se sont, au cours des derniers mois, réellement fait une place dans le cercle fermé de la culture fashion londonienne.Parfois victimes de vives critiques infondées, visant en particulier le jeune Léo Mandella, le crew le plus cool de la capitale anglaise a décidé de tourner et de diffuser une série de clips retraçant la vie pas toujours rose de ces jeunes passionnés de streetwear, mais surtout socialement impliqués. Pour accompagner ces habiles courts-métrages, The Basement a eu l’occasion de collaborer pour la première fois avec Nike, autour d’une historique Dunk Low réinventée par le jeune Daniel Pacitti, membre du groupe et amateur de sneakers vintage originales.

À dominante noire, la paire sera composée de 9 matériaux différents censés représenter la diversité des membres de The Basement. L’empreinte du groupe sera visible sur la languette et sur le talon au travers d’inscriptions grises argentées, tout comme le mini swoosh présent sur le côté de la toe box. La Nike Dunk Low BSMNT sera vendue exclusivement au pop-up Store de Londres le 29 juillet prochain, organisé en partenariat avec Nike, duquel tous les bénéfices seront reversés à une association promouvant le développement et la formation des jeunes londoniens. Une série de vêtements y sera également proposée, imaginée par la désormais célèbre Alexandra Hackett alias Miniswoosh.

Pin It on Pinterest