C’est une première historique, et une superbe étape dans la relative jeune histoire du hip-hop : c’est désormais le genre musical le plus populaire au pays de l’oncle Sam.

Nielsen Music a en effet dévoilé son rapport de milieu d’année qui s’intéresse à l’évolution et à l’état de l’industrie musicale chaque semestre. Sans grande surprise, on retrouve Kendrick Lamar parmi les artistes les plus populaires, fort de son album DAMN. sorti le 7 avril dernier.

L’information principale qui ressort de ce rapport est la place occupée par le hip-hop et le R&B représentant désormais 25,1% de la musique consommée aux États-Unis, contre 23% pour le rock. C’est donc avec une petite avance mais une marge incontestable que le hip-hop a pris le trône dans le pays qui a vu naitre le genre.

Pour plus d’informations, découvrez le rapport détaillé de Forbes ci-dessous :

Pin It on Pinterest