L’été est habituellement la période de l’année où les blockbusters s’enchainent et où les fans du 7ème art sont comblés. 2017 ne devrait pas déroger à la règle.

It Comes At Night

Sortie : 21 juin

Après avoir conquis la critique et le public aux Etats-Unis, “It Comes at Night” a débarqué dans nos contrés il y a quelques jours. Ce huit-clos oppressant, très souvent terrifiant, a remporté un véritable succès de l’autre côté de l’Atlantique. Oscillant continuellement entre le thriller psychologique et le film d’horreur, “It Comes at Night” réussit à installer une tension continue chez le spectateur. Situé dans un univers post-apocalytpique glaçant, le second long métrage de Trey Edward Shults risque de causer de nombreuses insomnies cet été. Le jeune réalisateur démontre qu’il est bel et bien possible de proposer un divertissement horrifique à la fois brillant et flippant.

Song To Song

Sortie : 12 juillet

Terrence Malick réunit ici un casting 5 étoiles. Ryan Gosling, Natalie Portman, Michael Fassbender, Cate Blanchett et Rooney Mara défilent en effet toutes et tous devant la caméra de la légende Malick. Le nouveau long-métrage du réalisateur de “The Tree of Life” nous emmène au coeur de la scène culturelle d’Austin au Texas, connue pour son avant-gardisme et son côté bohème, afin de suivre suivre les parcours de deux couples d’artistes. Comme souvent avec les films de Malick, les critiques ont été divisées. Quand certains crient au génie pur et au chef d’oeuvre, d’autres se plaignent d’assister à une trop longue séance de masturbation intellectuelle. La qualité du casting et la renommée du réalisateur plaident néanmoins pour que l’on y jette un coup d’oeil.

Spider-Man : Homecoming

Sortie : 12 juillet

Après Tobey Maguire et Andrew Garfield, c’est au tour du jeune Tom Holland d’enfiler le costume de l’homme-araignée. Et selon les premiers échos qui nous viennent de la presse américaine, “Spider-Man : Homecoming” serait tout simplement le meilleur film jamais réalisé sur les aventures de Peter Parker. Enfin intégré à l’arc narratif des Avengers depuis le très bon “Captain America : Civil War”, ce Spider-Man nouveau cru semble bien parti pour tenir toutes ses promesses en alternant entre humour et scène d’actions titanesques. À noter la présence de Donald Glover, aka Childish Gambino, au casting du blockbuster. Une raison de plus pour foncer voir le Marvel le plus attendu de l’année.

Dunkerque

Sortie : 18 juillet

“Dunkerque” est sans aucun doute le film le plus attendu au sein de la rédaction. Le nouveau long-métrage du génial Christopher Nolan revient sur l’un des événements majeurs de la seconde guerre mondiale, l’évacuation des forces alliées sur la plage de Dunkerque en 1940, attaquées par surprise par l’armée allemande. Le réalisateur britannique change complètement de répertoire par rapport à ses productions récentes et a décidé de nous offrir une fresque historique de très grande envergure. Trois après l’époustouflant “Interstellar”, Christopher Nolan tente donc un nouveau pari. Un pari qu’il devrait réussir haut la main à la vue des premières images du film.

Valérian et la Cité des mille planètes

Sortie : 26 juillet

Cette adaptation de la BD culte “Valérian et Laureline” est tout simplement le film français le plus cher de l’histoire. Autant dire qu’avec 197 millions d’euros de budget, le nouveau long-métrage de Luc Besson suscite de très fortes attentes chez les fans de science-fiction. Annoncé comme un feu d’artifice visuel et sonore, “Valérian et la Cité des mille planètes” raconte l’histoire des agents Valérian et Laureline, chargés de mener une enquête au sein de l’extraordinaire cité d’Alpha, un lieu unique où cohabitent 8000 espèces extra-terrestres. Espérons que cette adaptation cinématographique du monument de la science-fiction qu’est “Valérian” soit à la hauteur. Luc Besson l’a prouvé tout au long de sa carrière, il est capable du meilleur comme du pire.

La Planète des Singes – Suprématie

Sortie : 2 août 

Beaucoup de fans étaient sceptiques au moment de l’annonce d’un énième reboot de la “Planète des Singes” en 2011. Mais deux blockbusters très réussis plus tard, l’attente est à son comble concernant ce troisième et dernier volet de cette nouvelle version de la saga culte. L’extraordinaire Andy Serkis reprend donc le rôle de César, le sage leader des primates, qui sera cette fois opposé à un colonel humain assoiffé de sang, interprété par Woody Harrelson. Comme d’habitude, attendez-vous à un paquet d’effets spéciaux et de batailles épiques entre humains et singes, le tout au coeur d’une Amérique post-apocalyptique.

La Tour Sombre

Sortie : 9 août

Adapté d’une série de romans de Stephen King, “La Tour Sombre” réunit Idris Elba et Matthew McConaughey dans un univers parallèle, où le bien et le mal sont en lutte constante. Elba y joue le rôle d’un Pistolero, l’un des protecteurs de ce monde, tandis que McConaughey interprète lui l’Homme en Noir, une sorte d’incarnation du diable. Avec un tel duo d’acteurs, difficile de ne pas être enthousiaste à l’idée de visionner ce blockbuster. Cette adaptation de la série de best-sellers de King était envisagée depuis 2010 par les studios hollywoodiens. Pour l’anecdote, à l’époque c’était Javier Bardem et Viggo Mortensen qui étaient envisagés pour tenir les rôles du Pistolero et de l’Homme en Noir.

Les Proies

Sortie : 23 août 

Quatre ans après le dispensable “The Bling Ring, Sofia Coppola s’essaye à l’exercice du remake. Son nouveau projet est en effet une réadaptation d’un film 70’s, The Beguiled, réalisé par Don Siegel et avec Clint Eastwood dans le rôle phare. Le film retrace la convalescence d’un soldat gravement blessé lors de la guerre de sécession, recueilli par un pensionnat de jeunes filles. Le casting est conforme au reste de la filmographie de Coppola : Attendez-vous à des rôles féminins forts et occupant la place centrale de son univers. Nicole Kidman, Elle Fanning et l’inévitable Kirsten Dunst camperont les rôles des jeunes femmes troublées par l’arrivée du soldat dans leur sphère intime. Un vrai drame psychologique comme on les aime.

Pin It on Pinterest