Une théorie extrêmement populaire sur le net lors de la dernière décennie avait annoncé la renaissance de Tupac Shakur pour le 7 juillet 2007.

“Expect me like you expect Jesus to come back / Attendez-vous à mon retour comme vous vous attendez à celui de Jésus” chantait Tupac sur “Untouchable”, morceau issu de l’album posthume “Pac’s Life” paru en 2006. Le rappeur dévoilait-il ainsi au monde un éventuel projet de résurrection ? C’est ce que beaucoup d’admirateurs croyaient. La célèbre Seven Day Theory a en effet occupé une place très importante pendant de longues années sur les différents forums et autres communautés en ligne dédiées à la mémoire de Tupac. Comme toutes les théories du complot, la démonstration cherchant à prouver que Tupac serait bel et bien en vie ne manque pas d’arguments plus ou moins farfelus.

La Seven Day Theory repose tout d’abord sur une date : le 7 juillet 2007 (07/07/07). Dans les semaines suivant son décès, nombreux sont ceux à avoir remarqué que le chiffre 7 était omniprésent dans la destinée de Tupac. Le rappeur fut agressé pile 7 mois après la sortie du légendaire “All Eyez On Me”, la fusillade ayant causé sa mort eut lieu le 7 septembre et Tupac mit 7 jours avant de mourir, décédant le vendredi 13 septembre 1996. Il fut officiellement déclaré mort à 4h03 du matin (4+3 = 7), à l’âge de 25 ans (2+5 = 7). Les fans américains prouvent une fois de plus qu’ils n’ont pas d’égal lorsqu’il s’agit de relier tous les éléments possibles dans le but de prouver un complot.

Déjà bien émoustillés par de tels arguments, les fidèles croyant au retour de Tupac vont trouver un nom à cette théorie deux mois après son décès, grâce à la sortie de “The Don Killuminati : The 7 Day Theory”, le premier album posthume de Tupac, publié sous le nom de scène Makaveli. Il n’en faut pas plus pour embraser une partie des premiers forums de l’histoire d’internet. Comme son nom l’indique, l’album fut enregistré par Tupac en seulement 7 jours. Mais ce qui intrigue, c’est le choix du pseudonyme Makaveli, un hommage non dissimulé au théoricien politique Nicholas Machiavel. Le penseur de la renaissance italienne avait notamment simulé sa propre mort dans le but de tromper ses ennemis avant de réapparaître 7 jours plus tard. Ajoutez à tout cela une image de Tupac crucifié sur la Croix du Christ et voilà comment faire naître une très belle théorie du complot.Tout pointait donc vers un retour sur terre du rappeur le septième jour, du septième mois et de la septième année. Au fil du temps, du développement d’internet et donc d’un accès immédiat à des informations pas tout le temps vérifiées, de nombreux autres éléments sont venus s’ajouter à la base déjà solide de la Seven Day Theory. L’absence de photos du cadavre de Tupac, le piétinement de l’enquête policière ou la retraite soudaine et inattendue de l’employé chargé de la crémation du corps sont autant d’arguments qui sont venus renforcer l’idée populaire que Pac était toujours de ce monde.

Comme avec chaque théorie du complot, le fait réel fut ici remodelé et surtout réorienté. En examinant les paroles des morceaux de Tupac au travers du prisme de la Seven Day Theory, n’importe quelle mention anodine de la mort, de la religion ou bien du chiffre 7 provoque évidemment la stupeur chez l’intéressé. Et si c’était vrai ? Et si Tupac avait égrainé des indices tout au long de sa vie pour nous faire comprendre qu’il était encore en vie ? Une théorie du complot fait dire ce qu’elle veut à un élément bel et bien réel. Sa principale force est de faire ressentir un sentiment de supériorité intellectuelle à celui qui y adhère, ce dernier ayant connaissance d’une vérité cachée que le commun des mortels ignorent.

Tous les artistes décédés brutalement ont eu droit à leur théorie du complot. Que ce soit le Club des 27, Elvis Presley ou plus récemment Michael Jackson, les plus grands noms de l’histoire de la musique ont tous fait l’objet de spéculations improbables. Tupac n’y a pas échappé. En se nourrissant du flou autour des circonstances de sa mort et de coïncidences fortuites, une partie de la fanbase du rappeur a créé une théorie désormais célèbre. Le fait qu’elle soit née au moment de la démocratisation d’internet y est aussi pour quelque chose. La Seven Day Theory fut en effet l’une des premières thèses complotistes à se développer sur le web, profitant ainsi de ses capacités de partage sans égales. Voilà donc comment des milliers de personnes se sont retrouvées avec un coeur lourd le 7 juillet 2007 au soir. Mais rassurez-vous, il doit certainement exister une théorie pour expliquer ce non-retour.

Pin It on Pinterest