Selon un rapport publié par Yahoo Finance qui cite comme le source le groupe NPD, adidas a pratiquement doublé ses parts de marché sur le territoire de l’oncle Sam entre mai 2016 et mai 2017.

Et comme vous l’imaginez, c’est tout sauf anodin, puisqu’en doublant ses parts de marché, adidas a fort logiquement affaibli ses concurrents. Et à ce niveau là, c’est Jordan Brand qui en a le plus fait les frais : quand adidas passe de 6.3% à 11.3% de parts de marché en douze mois, la marque de sa majesté Michael Jordan passe quant à elle de 14.8% à 11.8%. Quant à Nike, la chute reste minime puisque la franchise originaire de l’Oregon passe de 35.9% à 34.7%, restant toutefois très nettement en tête.

La place d’adidas dans l’industrie n’en est donc que renforcée, notamment grâce au succès des modèles UltraBOOST, de la collection Alexander Wang x Adidas Originals, des collaborations avec Pharrell Williams, des différents contrats d’équipementiers sportifs et bien évidemment via les Yeezy Boost signée Kanye West. Vous l’aurez compris, rien ne semble arrêter Adidas.

Pin It on Pinterest